assassin

 

Il ne fait pas bon de parcourir les rues de Londres lorsque le brouillard noie le décor.. Un certain Monsieur Smith sévit et assassine de braves gens juste par esprit de lucre. 

Le superintendant Strickland est chargé de retrouver ce meurtrier car tout Londres est en émoi. ILn'est pas de bon ton de porter le nom de Monsieur Smith. 

Un jour la chance lui sourit, un certain March  a vu Monsieur Smith rentrer chez lui : 21 Russel Square. Malheureusement, cette adresse est celle d'une pension de famille. Il ne suffit plus qu'à trouver qui est le pensionnaire qui se cache sous l'indentité de Monsieur Smith.

Est-ce le major ? ou alors le docteur ou encore ....?  Je n'en dirai pas plus.

Cet excellent roman a été écrit en 1939 par Stanislas Andre Steeman qui n'est autre que le père d'un  de nos grands humoristes Stéphane Steeman.

Né à Liège comme Simenon, il va d'abord de se consacrer au dessin. 

Ensuite adolecscent il se met à l'écriture dont des contes ainsi que des nouvelles.

Devenu journaliste dans le journal la Nation il va s'associer avec un confrère pour écrire un pastiche du roman policier : "le mystère du zoo d'Anvers".

Ils écrivent ensemble quatre romans ensuite Steeman continue seul et connait son premier succès en 1931 avec "six hommes morts" et le succès en 1939 avec "l'assassin habite au 21". Petit détail, ce dernie roman fut écrit au numéro 21 square de Val de Sambre à Ixelles, domicile de l'écrivain.

En 1942, Georges Henri Clouzot  réalise un film avec les acteurs Pierre Fresnay et Noel Roquevert entre autres.

Pourquoi ce roman ? Tout simplement un souvenir de jeunesse qui reste gravé. Je l'ai dévoré pour la première fois dans la salle à manger des mes grands-parents à Ensival. Un souvenir indélébile.

Steeman n'est pas comparable à Simenon. Pas d'analyse de la société. Le roman mystère et policier à l'état pur . Un auteur qui se lit et se relit avec plaisir à chaque fois.

 

95031559