Unknown

 

Ifemelu laisse sa famille et son amour Obinze au Nigéria. Il est décidé qu'Obinze la réjoindra là bas aux USA lui qui admire tant ce pays.  Elle a l'opportunité d'y poursuivre ses études, elle doit y aller. 

Mais l'Amérique ne correpond pas du tout à dont elle rêvait. Très vite, elle va réaliser que la couleur de peau est très importante. Elle fait partie de la race dite noire. Même dans cette race dite noire, il existe des sous-classes et le noir descendant des esclaves ne peut que se maintenir sur la marche la plus inférieure.

Elle peine à trouver du travail pour payer ses études et en désespoir de cause, elle se décide à commettre un acte dont elle répugne et qui va l'obliger par honte à couper les ponts avec Obinze. Elle tombe dans la dépression.

Petit à petit, elle va réussir à gravir des échelons tout en se demandant si elle arrivera un jour à se considérer comme américaine. Doit-elle prendre l'accent américain ? Pourquoi sa tante Uju a tellement changé depuis qu'elle vit dans ce pays ? 

Elle va créer un blog dans lequel, elle dévoile son regard sur ce pays qui l'a accueilli mais surtout de ce problème de discrimination qu'elle remarque chaque jour. Blog qui va lui faire connaitre la notoriété.

Quinze années vont passer jusqu'au jour où Ifemelu décide de retourner au pays, dans son pays le Nigeria.

Durant ces années, Obinze a quitté également le Nigéria mais pour se rendre en Angleterre où il va connaitre une toute autre destinée.

Travailleur clandestin sous une autre identité que la sienne, il va connaitre la peur, et se faire arrêter alors qu'il a allait contracter un mariage blanc. Retour vers le Nigéria. 

 

Quinze ans, changent-ils les êtres ? 

C'est avec beaucoup d'humour que l'auteur nous emmène dans une critique sévère de l'Amérique si belle de loin mais parfois bien laide pour certains surtout selon la couleur de votre peau, de votre ethnie.

Si vous n'avez jamais lu cette auteur, je vous conseille "L'autre moitié du soleil" qui est tout aussi magnifique.