crime

 

Dans cette nouvelle enquête d’Agatha, nous la retrouvons sous une pluie battante à Carsley. 

Abandonnée par tous les hommes, James étant entré dans les ordres et Charles s’étant marié sans la prévenir, elle décide de partir sous le soleil.

 

Un périple de plusieurs heures pour arriver sur une île où elle se laisser aller au bonheur. Agatha !

Elle remarque pourtant un drôle de couple, toujours aussi curieuse.

 

 

De retour à la maison, il pleut toujours et cela ne s’arrange pas.  Elle décide de se reprendre en main, esthéticienne, et cours de pilates.  Et elle remarque un couple qui ressemble étrangement à celui observé durant ses vacances après ledit cours.

 

Les eaux montent dans le village, et devant s’arrêter sur un pont, elle remarque un corps qui flotte. Ce corps n’est autre que celui de la jeune fille qu’elle avait remarquée précédemment.

 

 

La maison de James a été vendue à un auteur de romans policiers qui apparemment est bedonnant et moche, enfin d’après ce qu’elle s’imagine. 

 

 

Agatha s’ennuyant ferme décide de mener l’enquête et se fait passer pour une journaliste de télévision ayant planté une perruque blonde sur son crâne.

 

Charles fait sa réapparition mais elle le met dehors, d’autant qu’il a grossi nom d’une pipe. 

 

Elle manque se faire écraser par une voiture.   

 

Bon bref de l’Agatha Raisin à cent à l’heure comme d’habitude.

 

Pour l’aider, elle se coltinera l’auteur de romans policiers qui est pas mal après tout mais trop rigide et puis non non, elle ne peut plus tomber amoureuse. 

 

Elle fera appel à Roy son ancien assistant et naturellement fera tout le travail à la place de la police, foi d’Agatha.