1586-cover-tibetan-5abcb2e276a48

Si vous tentez de chasser la morosité, lisez de toute urgence de livre. Tom Robbins c’est un véritable OVNI de bonne humeur et de joie de vivre.

 

Il est né en Caroline du nord à Blowing Roks, une ville sur un roc. A cinq ans, il déclaré à ses parents qu’il sera écrivain et ne sachant pas écrire encore, il dicte ses histoires à sa mère. 

 

Cette dernière, dont le père était prédicateur baptiste, avait donné le surnom de Tommy Rotten à son fils. L’écrivain n’a jamais su pourquoi ?

 

D’une famille puritaine est né ce trublion qui dès son jeune âge aime les filles, désire suivre un cirque. Raconte des histoires, avec à la main un bâton, pour ponctuer ses phrases en frappant le sol. Gourmand, il se fait ébouillanter avec du chocolat et son plat favori est indubitablement à jamais les tartines à la tomate.

 

Ne faisant que des bêtises à l’école, il rentre à l’armée et est engagé comme météorologue en Corée. 

 

Revenu à la vie civile, il veut absolument entrer dans un journal. Il est engagé comme critique d’art alors qu’il n’y connait rien. 

 

Il va changer de ville fréquemment comme il change de femme. Apparemment la dernière fut la bonne.  Mais ce qui est important pour situer le personnage c’est que sa jeunesse ce fut les années soixante donc les hippies, donc ce mangeur de champignon ne pouvait que gouter au LSD.  

 

Il a participé à des happenings qu’il a crée lui même, déclamé des poèmes avec le groupe de la roue du langage. Il désirait écrire un livre comparant Soutine et Pollock mais c’est un roman avec un tout autre sujet qui fut édité.

 

 

Ah j’oubliais, il est amoureux de Natalie Wood et c’est une balle de golf lancée dans le ciel qui lui a fait comprendre le sens de la vie.  Et il a volé la vedette à Neil Young.

 

« Les chanteurs dans le parc se turent, un à la fois au début, puis tous en même temps, et les instruments s’arrêtèrent dans un couinement. Il était vite devenu évident que l’interruption sonore venait d’en haut et, comme actionnées par des fils de marionnettes, toutes les têtes se levèrent d’un coup pour voir  le couteau de poche formé par un vol d’oies sauvages graver dans le ciel le nom secret de Dieu ».

 

 

Il nous fait voyager également et si l’envie de vous faire doucher par un éléphant vous vient, ne le faites jamais. Je vous préviens. 

 

Le Japon pour observer les grues mais pas n'importe lesquelles.  Cuba quand les Russes venaient encore, donc tout début de l’après révolution. Tombouctou la mystérieuse et les touaregs qui peuvent être très mauvais. 

 

J’oublie un autre détail « Même les cow girls ont du vague à l’âme » son second roman qui l’a rendu célèbre est un hommage aux femmes.

 

Bref Tom Robbins est un antidote contre la morosité.