26 janvier 2018

Mrs Creasy a disparu de Joanna Cannon.

mrs

 

Mrs Creasy a disparu durant l’été caniculaire de 1976. Son mari est complètement déboussolé. Il s’est réveillé, elle était partie. 

 

Grâce, dix ans, fait partie de cette petite communauté d’une petite avenue dans une ville d’Angleterre. Elle décide avec son amie Littie de découvrir ce qu’est devenu Mrs Creasy. 

 

Toutes deux vont s’introduire chez les voisins sous diverses raisons.  Qui se doutent que de petites filles écoutent, analysent et déduisent.

 

Les adultes eux sont assez inquiets car par le passé, apparemment ils ont manigancé contre leur voisin du 11 que tout le monde craint. 

 

Il est question de maison brûlée, de bébé volé. Mrs Craesy parlait avec tout le monde. Aurait-elle tout compris ?

 

Pendant que les adultes vivent dans la peur, les deux petites filles outre mener l’enquête, veulent rencontrer Dieu. Le Pasteur a bien déclaré qu’il y avait des boucs et des moutons. Mais qui sont les boucs et les moutons dans leur voisinage ?

 

 

 

Un bon roman dans lequel, on retrouve cet humour anglais si cynique. 

 

Posté par winniethepooh à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


22 janvier 2018

Les adeptes de Ingar Johnsrud

J’avais abandonné la lecture des policiers scandinaves depuis un certain temps. Pour m’y réplonger un peu, j’ai choisi ce roman d’un nouvel écrivain norvégien et j’ai savouré.

 

 

Tout débute par l’assasinat d’un chef afghan par un mystérieux tireur suivi plus tard par un massacre dans une communauté religieuse, plutôt une secte, du nom de Solro. Tous les adeptes n’ont pas été tués car des femmes et des enfants ont disparu. 

 

Dans les femmes disparues,  figure la fille ainsi que son petit fils d’une femme politique de droite dont l’étoile est montante. 

 

Tous les indices découverts par l’inspecteur BeieR renvoient à une piste islamiste. Il va donc devoir, lui et ses adjoints, travailler avec des policiers qui s’y connaissent. 

 

Beier fait donc la connaissance de Kafa la pakistanaise. 

 

Ils vont mener l’enquête ensemble et être confrontés au géant qui porte un masque et qui tue sans état d’âme. 

 

Ils vont découvrir que l’enquête les ramène à la seconde guerre mondiale et cette horreur qui fut la recherche de la race pure. 

 

 

Excellent roman mené tambour battant. Pas de répit dans la course contre le ou les meurtriers. 

Beaucoup de questions restent sans réponse à la fin de ce volume dont la clé se trouvent sûrement dans le second roman « les survivants ».

 

 

 

Posté par winniethepooh à 10:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

03 octobre 2017

La dent du serpent de Craig Johnson

longmire

 

Je l’oublie parfois Longmire mais quand je le retrouve, bonheur total.  

 

 

Dans la maison de Barbara sévit un lutin. Elle laisse une liste des choses à réaliser dans la maison. Quand elle revient tout est en ordre et l’assiette laissée avec les gâteaux bien en évidence est dévorée.

 

Longmire lui ne croit pas aux fantômes alors il organise la planque avec son équipière Vic qui est devenue non sa compagne mais sa maitresse. 

 

Le lutin est un jeune garçon qui s’empresse de s’enfuir après avoir  boxe le nez de Vic.

 

Mais Longmire a la dent dure et retrouve le jeune garçon  par pur hasard avouons-le. 

 

Ledit gamin a peur et récite des versets de la bible. Apparemment il fait partie des mormons.  Disons plutôt d’une secte des mormons.

 

Secte qui se dissémine dans beaucoup d’Etats avoisinants apparemment. Secte dont le camp est fermé par des grillages et cerné de miradors. Etrange. 

 

Après quelques tentatives de fuite, le gamin décide de rester calme et de travailler pour la communauté.  Fait suprenant, il ne sait pas ce que c’est qu’une tv et il se prend d’amour pour le film mon amie Flycka. Pour ceux qui ne connaissent pas cette série, Flycka est un cheval. 

 

Bon Longmire au travail, faut démêler tout cela. 

 

 

 

Dans ce nouveau roman, on retrouve bien entendu l’Ours ami de toujours de Longmire, Vic la râleuse, un homme étrange qui prétend qu’il est un homme mort il y a deux cent ans, une maman introuvable, toute une famille vivant dans des sectes, du pétrole, des poursuites, des fusils, du feu, un poignard. Et Longmire toujours aussi loquace et sentimental. 

 

 

 

 

 

Posté par winniethepooh à 13:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2017

Le beau mystère de Louise Penny

penny

 

Tout ne pourrait s’appeler que paix au sein de l’Abbaye Saint Benoit du Lac. Les derniers moines de l’ordre de Saint Gilbert y vivent dans le silence et chants grégoriens. L’Abbaye est fermée à tout étranger afin de respecter la sérénité. Mais, même dans un lieu clos, le mal peut s’immiscer par le plus petit interstice.

 

 

24 moines reclus dans l’est du Quebec, au bord des forêts qui sont pourtant connus dans le monde entier grâce à la diffusion d’un CD sur lequel ils unissent leurs voix. 

 

L’un d’entre eux va être assassiné dans le jardin de l’Abbé, chef de ce monastère.

 

Gamache et Beauvoir, son adjoint se rendent dans ce coin isolé du Quebec. 

 

L’Abbé est bien obligé de les faire entrer pour constater le décès. 

 

Un moine recroquevillé comme un foetus et qui tient entre ses doigts un morceau de papier sur lequel apparaissent des signes cabalistiques : les Neumes.  Les Neumes qui guidaient les chants grégoriens avant l’apparition des clés musicales.

 

Gamache décide de se laisser enfermer dans le monastère afin de découvrir la vérité. Beauvoir que les chants grégoriens laissent complètement froid, reste avec lui.

 

Jusqu’au jour où un avion survole le monastère apportant à son bord, le mal incarné : le chef de la sécurité Francoeur. Ce dernier a toujours le même but :  nuire à Gamache. 

 

Pour cela, il va se servir de Beauvoir. 

 

Gamache découvrira le coupable mais perdra la confiance de son adjoint. Beauvoir repartira sans lui du Monastère. 

 

 

 

A la différence des romans précédents, toute l’intrigue se déroule à huis clos et l’on s’imprègne du calme qui règne dans la vie des moines.   

 

Très beau roman au son des chants grégoriens et sous l’aile de Dieu.

 

Et Gamache, je l’aime toujours autant.

 

Abbaye1-1200x480

 

photo prise sur internet de l'Abbaye de Saint Bois du Lac

5/5. Concert à Saint Benoît - du - Lac - Canada

 

Posté par winniethepooh à 10:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

19 juin 2017

La femme au serpent de Claude Izner

izner

 

Deuxième roman de la nouvelle série policière de Claude Izner. 

 

On retrouve Jeremy le jeune américain pianiste de jazz à la recherche de sa famille à Londres.

 

Il sait que Victor Legris doit connaitre la vérité alors il attend patiemment que la librairie de Londres réouvre après un congé. C’est Kenji Mori qui le reçoit. 

 

Très méfiant envers le jeune homme, il lui promet que Victor Legris lui donnera rendez vous.

 

Victor Legris tout aussi méfiant, lors de ce rendez vous, comprend très vite que la photo que le jeune homme détient est celle qu’il avait réalisée de sa femme dans leur jeunesse. 

 

Il renvoie le jeune homme à Paris, lui donne des recommandations  pour un emploi et un logement.

 

 

Le jeune homme a Paris retrouve ses connaissances. Un de ses amis musiciens qui lui doit de l’argent, lui certifie qu’il doit se rendre au caf con « La tour de Babel » où il a un emploi. Sur ce un jeune rouquin remet à Jeremy une enveloppe dans lequel est glissé le portrait d’une femme avec un serpent : Simonetta Vespucci.

 

 

 

Il ne reverra Jamais son ami Denver, celui ci est mort d’une crise cardiaque.  A la demande d’un autre sbire, Jeremy se rend dans la soupente car il y a une drôle de chose et l’ami à peur. Jeremy s’y rend et réalise que c’est un serpent mort qui se cache derrière un meuble. Bon sang, il pense instantanément à la carte. 

 

 

Notre jeune impétueux décide de découvrir la vérité. D’autant plus qu’un second meurtre est commis sur le décorateur de la « La tour de Babel »Diantre. 

 

Il va se faire aider de Sammy, un jeune adorateur de cinema, aussi bien sur l’enquête que dans la recherche de son passé.

 

Encore un autre meutre, décidément !

 

 

J’ai lu et relu les aventures de Victor Legris. Lorsque que Claude Izner a décidé de les arrêter, j’ai été bien déçue.

Mais Victor Legris n’est jamais loin heureusement. Ce qui fait le charme de ces nouvelles enquêtes, c’est le personnage Jeremy qui évolue dans la musique et surtout de retrouver tous les autres, des années après.

 

Les aventures de Victor legris se terminaient à la veille de la première guerre. Celles de Jeremy dans les années vingt. 

 

Je me suis régalée.

 

 

Posté par winniethepooh à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


12 juin 2017

Pour le meilleur et pour le pire - vacances tous risques de M.C. Beaton

Pour-le-meilleur-et-pour-le-pire

 

 

Enfin Agatha va épouser son cher voisin  James. Que son  ex mari soit encore vivant ou non, elle préfère ne pas y penser.

 

Pourtant d’autres s’en inquiètent , dont son ancien assistant Roy. Ce dernier engage une détective privée pour retrouver ledit Monsieur Raisin et bingo, il est bien vivant mais niche sous les ponts de Londres.

 

Roy veut rencontrer le personnage et se retrouve face à un clodo alcoolique. Il a juste le temps de parler de l’ex femme du clochard et s’enfuit, espérant que ses paroles maladroites ont disparu dans les vapeurs d’alcool.

 

Peine perdue, Monsieur Raisin fait son apparition lors de la cérémonie du mariage dans le petit village où vivent les tourtereaux.  Il brandit son ancien extrait de mariage.

 

Patratras James tombe de haut et bien entendu plus de mariage ni cérémonie. Agathe furieuse donne des billets à son ex mari. 

 

Que va t’elle faire à présent ? Sa maison est vendue puisqu’elle emménageait chez James.  Ce dernier accepte encore de l’héberger en attendant une autre opportunité de logement mais  elle dormira dans la chambre d’amis. Adieu longues nuits d’amour entre les bras du bien aimé.

 

Agatha en dessous de tout va se promener le soir dans les chemins et qui voit-elle arriver ? Cet horrible Raisin. Furieuse, elle lui donne une gifle et s’enfuit.

 

Monsieur Raisin va disparaitre de sa vie, il a été assassiné. Qui est la première suspecte ? Agatha bien entendu. Pour corser le tout, l’horrible Madame Hardy ne veut pas revendre à Agatha son ancienne maison. 

 

Il ne reste plus qu’à Agatha et James à reformer leur duo d’enquêteurs. 

 

agatha-raisin-enquete-vacances-tous-risques

 

 

 

 

L’enquête sur son ex mari étant terminée, Agatha est prête à re harponner James Lacey mais voilà l’homme est parti sous d’autres cieux. Plus précisément à Chypre où était prévu leur voyage de Noces. 

 

 

Bagages vite faits, Agatha est bien décidée à retrouver celui qu’elle aime. 

 

Mais voilà pas facile sous le soleil de retrouver l’homme qui écrit un livre qu’il ne terminera sous doute jamais. 

 

Elle fait la connaissance de deux trios. L’un constitué de gens populaires et l’autre de gens aisés. Apparement au début, ils ne s’entendent pas et puis l’excursion en bateau aidant, ils deviennent amis.  Agatha ne tente même pas de comprendre ce rapprochement incongru.

 

Enfin, elle retrouve son James pas très heureux du retour d’Agatha dans sa vie et elle s’installe dans sa villa de vacances en plutôt piteux état.

 

Ses vacances à Chypre vont être mouvementées. Rose, la femme de l’un des trios est assassinée. On tente également de tuer Agatha. Charles ayant participé à une ancienne enquête est présent à Chypre. 

 

Bon bref, un tas de quiproquos, de jalousie et de détective va pimenter les jours au soleil de notre héroïne. 

 

 

Excellentes nouvelles enquêtes de notre râleuse préférée. J'espère que les deux suivants seront vite en vente. 

 

Posté par winniethepooh à 09:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

15 mai 2017

Quand sort la recluse de Fred Vargas

Quand-sort-la-recluse

 

 

Adamsberg est resté figé en Islande. De plus son GSM a été écrasé dans la boue par une bête à laine.  Paris il s’en fout mais un appel va bientôt changer la donne. Il est prié de revenir de toute urgence dans la brigade. On a absolument besoin de lui.

 

Il revient pour le meurtre d’une femme provoquée par un 4X4. On avait absolument besoin de sa présence ? C’est surtout Danglar qui en a eu l’idée. 

 

Adamsberg est à peine intéressé par l’enquête mais quand il voit l’image d’une araignée « La recluse » sur l’écran d’un de ses co-équipiers, cela le gratte, l’épouvante. 

 

Voir l'avis de Cathulu

 

D’autant plus que le co-équipier lui raconte que deux vieillards sont morts suite à la morsure d’une recluse. Ce qui est totalement impossible. 

 

Adamsberg mene l’enquête mais en secret car comment expliquer à sa brigade qu’il veut absolument arrêter une araignée tueuse. 

 

Avant de découvrir la vérité, il fera la connaissance d’une certaine Irène, va devoir affronter Danglar et s’enfouir dans son passé où la recluse était déjà tapie.

 

 

Inutile de vous dire que les enquêtes d’Adamsberg, je les attends avec impatience.

Ce dernier opus est tout simplement génial. 

Maintenant il faut attendre le suivant…..

 

Voir l'avis de Cathulu

Posté par winniethepooh à 10:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

06 février 2017

Brunetti entre les lignes de Donna Leon

bru

 

Chaque année, j’attends avec impatience le nouveau Brunetti. Pas de gros meurtres bien ensanglantés, pas de psychopathe. Loin de tout cela, Guido Brunetti vogue sur les canaux et les rues de Venise tentant de découvrir le pourquoi et le comment de l’assassinat concerné. 

 

 

 

Dans cette dernière enquête, il est confronté à un vol de livres anciens. 

 

 

Il est appelé par une bibliothécaire la Dottoressa Fabiani. Elle est en charge de la Merulla, qui conserve des livres très anciens. Certains ont été volés, d’autres ont des pages arrachées.

 

Guido se rend à la bibliothèque où outre la bibliothécaire, il fait la connaissance de Santor qui y travaille également.

 

La bibliothécaire soupçonne un chercheur  américain d’être l’auteur de ces méfaits. Ce ne peut être l’ancien prêtre défroqué FranChINI toujours plongé dans des textes religieux. 

 

Ledit Franchini se faisant assassiner, l’affaire prend une nouvelle tournure.

 

 

« Certes, il y avait désormais un ordinateur, chose qui n’existait pas à l’époque où Brunetti était étudian, mais l’odeur était restée la même. Les vieux livres l’avaient toujours empli de nostalgie  pour les siècles où il n’avait pas vécu ».

 

 

Comme d’habitude à travers les paroles de Brunetti, Donna Leon lance quelques critiques sur la manière dont est gérée Venise : les gros paquebots touristiques provoquent des remous dans les canaux qui affecteront surement la ville lacustre mais d’ici quelques années. J’ai appris que le grand concepteur des digues qui doivent sauver Venise, est en prison pour détournement d’argent et que lesdites digues ne sont peut être pas si protectrices comme on veut bien nous le faire entendre. Corruption, chantage, l’Italie telle qu’elle est gangrenée mais Brunetti commence à devenir philosophe avec les années et semble de plus en plus apprécier les petits plats que son épouse Paola lui concocte.

 

Dans cette dernière aventure, le printemps commence à envoyer de petits signes dans l’air et Brunetti comme à son habitude poétise sur la nature. 

 

Posté par winniethepooh à 12:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

06 décembre 2016

Mortelle randonné de M.C. Beaton

cc

 

Après avoir passé six mois à Londres, Agatha se sent tellement heureuse de retrouver sa petite maison dans la campagne anglaise mais surtout son voisin James Lacey.

 

Comble de malheur, ce dernier semble tout à fait indifférent à son retour.

 

Par hasard, elle apprend qu’il fait partie d’une troupe de marcheurs. Durant ces marches, il apprend à ses concitoyens à admirer les fleurs et les plantes.Ni une, ni deux Agatha s’inscrit.

 

Un autre groupe de marcheurs mené par une Jessica hargneuse en puissance contre les riches du Royaume, a vu le jour également. Jessica recherche dans des archives les droits de passage sur chaque propriété aux mains d’un capitaliste.

 

Elle a jeté son dévolu sur le domaine de Sir Charles Fraith. Elle demande à une de ses condisciples marcheuse, Deborah, d’aller parler du problème à cet odieux capitaliste, qui est de devoir marcher dans une partie d’un champ de colza pour suivre le chemin de passage.

 

Deborah, petite femme frêle, s’y rend et tombe amoureuse de Sir Charles. Lui non plus n’est pas insensible aux charmes de la jeune femme mais pour d’autres raisons.

 

Lors de la réunion où Jessica expose encore ses griefs malgré la lettre conciliatrice de Sir Charles elle se met à dos tous les autres marcheurs. Son petit ami, l’expulse de chez lui et passant une nuit chez l’un et chez l’autre, elle se fait chasser par tous. Elle décide donc de braver ce Sir toute seule. Et elle se fait assassiner. 

 

Le corps est retrouvé par le groupe de marcheurs qui avait décidé de pouvoir enfin s’adonner à la marche sans entendre les récriminations de Jessica. 

 

Deborah ayant entendu parler d’Agatha, lui demande de mener l’enquête.Ils devront se faire accepter par le groupe de marcheurs en se faisant passer pour mari et femme, ce qui ne déplait pas à Agatha bien entendu. 

 

Tout se termine bien et oh surprise James demande Agatha en mariage mais il y a un hic, Monsieur Raisin dont elle n’a jamais divorcé vit-il encore ? 

 

La suite au prochain roman.

Posté par winniethepooh à 09:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

04 décembre 2016

Pas de pot pour la jardinière de M.C. Beaton

51IuMT9J3JL

 

Agatha Raisin après de longues vacances rejoint son village d'adoption Carsely. Ses vacances en solitaire n'ont pas été des meilleures mais elle fera semblant que c'était super.

A son grand désarroi, elle constate qu'une nouvelle femme  Mary Flore a su apparemment conquérir le coeur de James son voisin. 

Agatha la combattante, lorsqu'elle apprend que ladite Mary est une magicienne pour faire pousser les fleurs, décide de devenir membre de la Société d'Horticulture du village. 

La première manche est de remporter le concours de la plus belle fleur. Agatha achète une serre et s'y met. Etrangement quelques jours avant la date fatidique du concours des fleurs sont saccagées, des poissons rouge empoisonnés. Quel est l'être malfaisant qui attaque le village ?

Beaucoup pense à Mary Flore , étrange femme qui passe de la gentillesse au persiflage. 

Le soir du concours, Agatha et James sont surpis  de ne pas avoir aperçu Mary Flore. Ils se rendent chez elle et découvrent dans la serre chaude son cadavre, la tête plantée dans un pot de fleurs.

Même si l'inspecteur Bill Wilson lui a interdit d'enquêter, Agatha repart sur le sentier des enquêtes avec James bien entendu.

 

Si vous voulez un bon moment de lecture, joyeux, pas compliqué rien de tel qu'un Agatha Raisin. Et de ce pas, je vais entamer le suivant. 

Posté par winniethepooh à 19:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :