01 février 2015

Le tableau du dimanche de Pierre Mornet

378132bbd626ee1a4da00b7e0b1ba1d4

Posté par winniethepooh à 05:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Blanchir

DSC00099

Posté par winniethepooh à 05:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 janvier 2015

Le tableau du samedi

c54ff875aa6d343513edad7571db64aa

Posté par winniethepooh à 05:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dessiner

DSC00132

Posté par winniethepooh à 05:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2015

Toiser

DSC00125

Posté par winniethepooh à 05:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


25 janvier 2015

Sourire

2015-01-25

Posté par winniethepooh à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2015

Berezina de Sylvain Tesson

41-OAJjJbpL

 

200 ans après la retraite de Russie, Sylvain tesson en compagnie d'amis part à la rencontre des fantômes de soldats qui accompagnèrent Napoléon dans ce qui fut une véritable défaite.

En 2012, novembre Moscou, salon du livre, Tesson et Gras tentent de faire comprendre à ceux qui les entourent de leur envie de suivre la grande armée. Thomas Goisque l'ami photographe les a rejoints.

Et début décembre, grand départ. Gras, Goisque et Tesson seront accompagnés par Vitaly et Vassili qui répresenteront les Russes. Voyage qui s'effectuera en side car typiquement de marque russe Oural.  Side- car assez déroutant, on ne sait jamais il va démarrer ni s'il va freiner. Ils vont suivre les hauts lieux de l'épopée napoléonienne. Le voyage va durer 13 jours. Ils seront d'abord trois durant des kilomètres car les Russes ont des déboires avec leurs machines, manque de bol ce sont ces derniers qui sont chargés des bagages.

Sylvain Tesson porte bicorne et au devant du side car flotte le drapeau Garde Impériale, Empereur des français Ier régiment des chevau-légers-lanciers.

Sylvain Tesson ne voyant pas à trente mètres au vu de sa myopie, imaginez quand il neige...

 

Ils emportent des livres témoins de ceux qui accompagèrent Napoléon.  

 

Napoléon est bien arrivé jusqu'à Moscou, ville qui fut dévastée par le feu allumé par Rostopchine. Malgré ces déboires, Napoléon va attendre on ne sait quoi et malheureusement cette année là l'hiver arrive plus tôt que prévu. Cernés de toute part, Napoléon et son armée doivent reprendrent le chemin qu'ils ont emprunté pour venir, chemin où tout a été dévasté lors de leur conquête. Ils vont devoir affronter le champ de bataille Borodino où tout est encore témoin de la guerre. Cadavres encore éparpillés sur le sol ou enterrés dont on ne voit que la tête. Survivants également car ils ont  mangé la chair des cadavres et se sont cachés dans les carcasses des chevaux. 

La grande armée va affronter un hiver terrible, pas de vêtements d'hiver, pas le confort relatif dans lequel s'effectue le voyage de nos joyeux compères qui logent dans des endroits rudimentaires mais bien chauffés avec l'alcool pour se réchauffer et faire la fête. 

Serions nous capables nous de réaliser cet exploit, serions nous aussi déterminés et courageux s'interroge Syvain Tesson ?

Les Russes et Koutouzov poursuivent, ils sont certains de vaincre ces maudits français. Ils pensent les anéantir grâce à la Bérézina, les Français vont encore échapper à la souricière avec d'énormes pertes mais les pertes russes sont plus nombreuses.

La Grande Armée continue inlassablement son chemin vers Paris. Napoléon apprenant que tout va mal dans la capitale décide de partir et abandonne son armée aux mains de Murat. 

"Ils n'avaient pas fini de descendre de descendre aux enfers. Et l'enfer pour eux était pavé de glace. Leur restait à subir les plus grands froids de la campagne.Pendant que sur le side-car, le vent et la neige nous martyrisaient, je pensais à ces soldats errants par -30° C. Les nuées de corbeaux courronnaient leur troupe. Des chiens à moitié sauvages se disputaient les cadavres, s'enhardissaient à mesure que les hommes s'exténuaient. Le mercure chutait toujours en ce début de décembre 1812"

Quand ils apprennent que leur Empereur, leur flamme est partie, la déroute est terrible. Affamés, les os gelès, de véritables zombies, lorsqu'ils arrivent à Vilnius, ils sont couverts de poux. 

Durant tout le voyage, nos contemporains vont les croiser ces fantômes. Même la terre se souvient d'eux. 

Le voyage des joyeux lurrons se termine dans la Cour des Invalides...

 

J'aime Sylvain Tesson, j'aime la Russie et j'aime Napoléon donc  je ne pouvais que le lire...

Magnifique d'humanisme envers cette armée qui mérite notre admiration, ces milliers d'hommes qui ont eu cette pugnacité de tenter de survivre....Très bel hommage à tous ces inconnus...mais surtout quel voyage pour nos cinq aventuriers.

280px-Berezyna 

 

 

 

Posté par winniethepooh à 09:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

23 janvier 2015

Le tableau du vendredi

19b93c4d08f5337d27ce83ff51a0a53e

Posté par winniethepooh à 05:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Savourer

DSC00070

Posté par winniethepooh à 05:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 janvier 2015

Regarder

DSC00030

 

DSC02883

Posté par winniethepooh à 05:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]