07 janvier 2009

Eux de Joyce Carol Oates

Eux, ce sont vous, moi. Eux pour Loretta, ce sont le jeune homme qu'elle aimait, qui a été assassinée par son frère Brocke. Eux ce sont les différents hommes qu'elle va épouser dont le premier se nomme Howard Wendall, c'est le prix à payer pour qu'il n'avoue jamais ce crime lui le policier qui a vu s'enfuir Brocke.

Jules, Betty, Maureen, leurs trois enfants vont devoir se débattre dans leur vie miséreuse. Ils désirent tous être eux sans comprendre pourquoi certains ont de la chance. La misère colle à la peau malgré des instants d'accalmie. Ils vivotent, ils ne comprennent pas pourquoi le soleil ne leur est pas destiné. Même Maureen, coupant tout pont avec sa famille pour devenir comme tous ces eux, ne pourra jamais oublier qu'elle est née dans la misère.

5276_medium

Découverte de cette écrivain fin 2008. Bouleversant, émouvant. Une belle suprise. Quand on y goute, on ne peut s'empêcher d'en redemander. 

"Je ne voudrais pas que vous me croyiez cinglée; mais je n'y peux rien, dit-elle l'observant. Je veux vous le dire.Je reste parfois assise près de cette fenâtre,là,.et je regarde le soleil Je le regarde se coucher. Ca parait mettre beaucoup de temps, mais chaque jour cela arrive. Ca se passe et ça se termine, et voilà. Ca ne peut pas revenir.J'ai tout mon temps pour regarder le soleil se coucher. J'ai le temps de lire et je lis continuellement, des livres de la bibliothèque, des choses que vous mentionnez en classe. J'y cherche quelque chose, alors je ne cesse de lire. Une personne qui vit seule a beaucoup de temps. Il faut bien le remplir. Alors je regarde par la fenêtre. Je ne cesse d'attendre, de voir quelque chose là, dans la façon dont la lumière change, je voudrais y voir quelque...quelque loi"

Posté par winniethepooh à 05:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


06 janvier 2009

Bon mardi

270601142722100382.

Hier soir, grande promenade dans les rues enneigées. Mister chien  comédien comme pas deux m'a joué la scène des pattes gelées. Me voilà lui frottant ses petits coussinets et hop demi tour pour constater que ce jeune homme se portait comme un charme et désirait tout simplement accomplir sa promenade à lui. Est-ce l'air polaire ? mais la couche tard que je suis s'est enfoncée entre ses draps à 22 heures, quelques pages de Joyce carol Oates avant de sombrer dans le sommeil.

Ce matin, à travers les fenêtres, vision d'un temps hivernal mais il parait que le soleil va faire son apparition

bonne journée. bises

Posté par winniethepooh à 05:07 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

Ecoute les bruits de la nuit

Derrière les fenêtres closes

On dirait que c'est peu de choses,

Un pas s'en vient, un pas s'enfuit.

Le dernier autobus qui passe,

Quelqu'un qui chante quelque part,

Un avion au fond de l'espace,

Un voisin qui rentre bien tard.

Un chien aboie. Un matou miaule.

On entend glisser un vélo.

La nuit est pleine de paroles

Qui viennent de l'air et de l'eau.

Pierre Gammara

Posté par winniethepooh à 05:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Reitlingen

Sans_titre_ul_whilelm_reutlingen

Posté par winniethepooh à 05:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un souffle venu du nord

DSC03889

En face de mon lieu de travail

collage2

et dans les rues de mon quartier.

Posté par winniethepooh à 05:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Louis Abel truchet

picturelouis_abel_truchet

Posté par winniethepooh à 05:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

DSC03767

Posté par winniethepooh à 05:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 janvier 2009

85xt6my9devise que je me suis promise cette année. On verra s'y je m'y tiendrai.

En ce dimanche soir, la neige est attendue mais elle n'a pas encore pointé le bout de son nez à l'heure où j'écris.

Le travail reprend, restons zen. Je pense déjà au week end prochain, vite, vite que cette semaine s'envole.

Bon courage à toutes celles qui reprennent également demain. Bonne journée de lundi.

Posté par winniethepooh à 05:59 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Frank Markham Skipworth

Sans_titrefrank_markham_skipworth

Posté par winniethepooh à 05:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Au petit bonheur

Rien qu'un petit bonheur, Suzette,
Un petit bonheur qui se tait.
Le bleu du ciel est de la fête;
Rien qu'un peit bonheur secret.

Il monte ! C'est une alouette
Et puis voilà qu'il disparaît;
Le bleu du ciel est de la fête.
Il chante, il monte, il disparaît.

Mais tu l'écoutes, Suzette,
Si dans tes paumes tu le prends
Comme un oiseau tonbé des crêtes,
Petit bonheur deviendra grand

Géo Norge

Posté par winniethepooh à 05:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]