20 novembre 2008

Philip Roth Pastorale américaine

roth2

Dans sa jeunesse, Zuckerman admirait Seymour Levov, le bel athlète Suédois de son lycée.

Trente six ans après, les deux hommes se rencontrent. Zuckerman a l'impression que le Suédois aimerait lui raconter sa vie mais il se tait.

Lors d'une soirée d'anciens élèves, il espère le revoir mais le frère du Suédois, lui apprend que ce dernier est mort. Et c'est toute la vie de Levov qui défile.

Levov n'est pas devenu un athlète professionnel mais a pris la relève de son père dans l'entreprise de gants. Il a épousé une Irlandaise, catholique alors que lui le Suédois est juif. Une petite fille, Merry, nait de cette union, adulée, adorée par son père.

Mais lors du passage à l'adolescence Merry se transforme en une rebelle jusqu'à en arriver à tuer des humains avec une bombe....

Philip Roth est mon écrivain préfèré américain. J'aime ses descriptions de la société américaine dans ses révoltes et ses rêves.

Dans ce roman, il nous décrit la non acceptation d'un père qui a élevé sa fille dans un amour tel qu'il ne comprend comme elle a pu devenir ce monstre. Il se torture, comme tout parent, du pourquoi et du comment sa petite fille en est arrivé là. Il se culpabilise d'une faute qu'il n'arrive pas à découvrir. Il en arrive à la hair.

"A l'automne, tout à fait selon ses rêves, il s'arrangeait pour rentrer du travail avant le coucher du soleil; alors, il la trouvait comme dans ses rêves, en train de se balancer tout là haut, au-dessus de l'anneau des feuilles mortes qui encerclaient l'érable, devant leur porte, cet érable qui était leur plus grand arbre, et où il avait accroché sa première balançoire alors qu'elle n'avait que deux ans...

En fin de compte, elle n'avait pas aimé ces arbres davantage que Dawn n'avait aimé la maison. Elle, elle s'en faisait pour l'Algérie. Elle c'était l'Algérie qu'elle aimait. L'enfant de la balançoire. L'enfant de l'arbre. L'enfant de l'arbre  était aujourd'hui assise par terre dans la chambre infecte"

Posté par winniethepooh à 05:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


Edmund W Greacen

greacen1edmund_w

Posté par winniethepooh à 05:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

DSC02884_1

Posté par winniethepooh à 05:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Curran

curran1

Posté par winniethepooh à 05:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Rêverie

collage14

j'ai fermé mon ancien blog sur cette promenade le long du canal. Une envie d'y revenir, entendre les cris des oiseaux, regarder les canards qui poussent leurs coins coins.

Fer mer une porte et la réouvrir, une forme de bonheur.

Posté par winniethepooh à 05:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


Serait-ce une petite feuille qui a voyagé de Lyon ves le nord  ? Jaime l'imaginer...

Winnie & Co 01Ce matin, dans le train, j'ai vu le soleil se lever. C'était magnifique et le ciel était d'une telle beauté.

Une femme promenait son chien le long du canal, que j'aurais aimé être à sa place mais le train m'emmenait déjà plus loin....

Posté par winniethepooh à 05:07 - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 novembre 2008

Bonne jounée

winnie_gifs_mini_18En ce mardi soir, aucune inspiration pour résumer le livre que je viens de terminer, ce sera donc pour demain.

Mon appareil photo me murmure qu'il s'ennuie.

Ptitlapin, il est temps de te secouer.

Posté par winniethepooh à 05:53 - Commentaires [5] - Permalien [#]

John La Farge

farge3john_la

Posté par winniethepooh à 05:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Regard vers l'horizon

DSC03002_1

Posté par winniethepooh à 05:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Gertrude Fiske

fiske1gerturde

Posté par winniethepooh à 05:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]