20 mars 2016

Non loin du bois de la Cambre, dans la villa du Baron Louis Empain, les artistes coréens s'exposent...

DU 20 FÉVRIER AU 24 AVRIL 2016 à la Fondation Boghossian

Pour la première fois en Belgique, une exposition présente une large sélection d’œuvres majeures créées par une génération d’artistes coréens dont le traitement de l’abstraction a été défini par le terme Dansaekhwa.

‘Quand le geste devient forme’ livre au public une cinquantaine de peintures et de dessins sur papier des années 1970 et 1980 ainsi qu’une riche sélection de pièces d’archives. Travaillant à la croisée d’influences stylistiques variées et dans un contexte politique et social chargé, les sept artistes représentés dans l’exposition – Lee Ufan, Chung Chang-Sup, Park Seo-Bo, Kwon Young-Woo, Ha Chong-Hyun, Kim Whanki et Chung Sang-Hwa – utilisent l’abstraction comme moyen de synthèse et d’innovation. Ce faisant, ils ont réussi à créer un langage visuel propre qui, par la forme et la matière, transcende l’expression politique. Leur utilisation de motifs et de séquences répétitives souligne leur approche axée sur le geste et qui place l’act of making au cœur de leur démarche artistique. Au-delà des spécificités liées aux conflits sociaux et politiques, ces œuvres proposent au spectateur un langage visuel intemporel et universel. (texte pris sur le net)

 

DSC05501

DSC05504

DSC05507

DSC05500

DSC05503

 

DSC05499

DSC05509

DSC05513

DSC05505

 

Magnifique expo et pour certains tableaux de vrais coup de coeur. 

Dans l'escalier, on peut découvrir le vitrail d'une artiste coréenne

DSC05510

 

Dans le salon de repos, coup de foudre 

DSC05522

Posté par winniethepooh à 05:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 septembre 2015

Expo Seneffe (dernière partie)

DSC03575

DSC03576

DSC03619

DSC03618

DSC03637

 

DSC03604

DSC03651

DSC03640

DSC03603

 

 

DSC03653

DSC03571

 

 

"Le Seneffois Alain Breyer s'est intéressé aux jardins des caravanes résidentielles. «Les résidents aménagent leur jardin à leur image mais certains apportent des petits animaux ou lutins pour les enfants alors qu'ils n'en n'ont pas. Ils sont petits et denses, une prolongation de leur lieu de vie

L'oeuvre de la Bruxelloise Anne De Gelas plonge dans ses souvenirs. «Le jardin est lié à mon enfance, au potager de mon père. La nature est aussi liée aux récits de la famille de ma mère en Afrique. Ils n’ont pu ramener que très peu d’images, ce sont des souvenirs imaginés

«Exilé» à Bruxelles, le Namurois Maxime Delvaux voit la nature sous l'angle architectural: «En écho à la décoration néoclassique du château. Je voulais des images immersives, cadrées de telle sorte que le spectateur se trouve dans un espace fermé, envahi par cette nature

Thierry De Mey, habitant la capitale, pose un regard poétique et ludique. «Il y a une tradition d’images de danse dans la nature et le jardin. L'art du mouvement, où le corps humain occupe la place centrale, y est particulièrement à l’aise. L'arbre exerce sur moi une profonde fascination

Le Malinois Geert De Taeye, installé à Schaerbeek, envisage le jardin comme une aventure, une détente. «Le jardin, la nature, c'est la base. Puis, je remplis l'image avec des éléments que je trouve importants pour mon histoire. Et je travaille l'esthétique finale, la lumière artificielle créant une certaine atmosphère

Marc Guillaume, Liégeois installé à Bruxelles, voit le jardin 'entre culture et sépulture'. «La nature est présente depuis des années dans mon travail. Le jardin, plus particulièrement, représente pour moi un fantasme car... je n’en ai pas. Il est le signe d’une vaste quantité de désirs pour moi

Rino Noviello vit dans le Borinage. Son jardin est un lieu de partage, de patience et d'autonomie alimentaire. «Le jardin est le lieu idéal où s'initier à la simplicité volontaire et aux valeurs essentielles. Mes photos sont en noir et blanc; le parc est lui verdoyant. Le contraste me parlait

Pour la Bruxelloise Marie-Françoise Plissart, le jardin est une métaphore de son métier. «Je veux conter l’histoire du jardin qui résonne en moi, l’écho d’un dessin, d’une jubilation, d’une construction. Je vois la structure comme une fidélité à sa nature et un écrin face au trouble

Jean-François Spricigo se partage entre Chercq et Paris. Son jardin, sauvage, est un horizon. «L’être humain, la nature, les animaux, participent indissociablement à la vie de chacun. J’essaie de partager sincèrement ce qui me tient à cœur. La photo est un intermédiaire entre soi et le réel

Tournaisien installé à Bruxelles, Jacques Vilet envisage le jardin entre attente et surprise: «Mes photos sont longuement méditées, même s'il faut parfois être rapide dans une prise de vue. Je ne cherche pas le récit, plutôt de montrer mon image d'une réalité, de préférence en noir et blanc.»"

 

(extrait d'une interview concernant l'expo  dans un journal publié sur internet)

Posté par winniethepooh à 05:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

23 septembre 2015

Expo photo à Seneffe (deuxième partie)

 

DSC03647

DSC03617

DSC03620

DSC03636

DSC03641

 

A suivre....

Posté par winniethepooh à 05:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 janvier 2015

Avant de pénétrer dans l'antre de Sesostris III, l'atrium du Palais des Beaux arts de Lille est habité par des oeuvres

contemporaines qui traitent du passage de la vie à la mort telle que les égyptiens pouvaient le concevoir

On peut donc rêver en découvrant les sculptures humaines d'Antony Gormley ainsi que les bateaux voguant sur du riz de Wolfgang Laib. Et c'est lumineux.

DSC02846

DSC02844

DSC02843

DSC02845

 

 

Posté par winniethepooh à 05:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


03 janvier 2015

Sesostris III, tel était mon but ….

DSC02840

DSC02848

 

Si les pharaons et l'ancienne Egypte vous font rêver, Sesostris III est une magnifique exposition. Les sculptures sont divines. On entre dans un tout autre monde...et c'est possible jusqu'au 25 janvier.

Malheureusement, pas de prise de photo permise, je ne peux que partager les cartes que je me suis procurées. 

DSC02847

DSC02874-001

2015-01-02

DSC02880

 

Malheureusement, pas eu le temps de me rendre à La Piscine de Roubaix pour admirer les oeuvres de Camille Claudel. Pour la fin du mois sûrement.

Mais surtout au vu de cette expo, je compte me rendre à Lens pour découvrir encore et toujours cette Egypte du passé.

Posté par winniethepooh à 05:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

26 octobre 2014

Les sculptures géantes de Mauro Stacciolli à Seneffe

DSC01852

DSC01901

DSC01904

DSC01900

 

DSC01913

DSC01914

DSC01915

DSC01917

 

DSC01921

Posté par winniethepooh à 05:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 janvier 2014

1-DSC01747

Posté par winniethepooh à 05:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

15 janvier 2014

Car toute exposition a une fin,

2014-01-11

je conclurai par  l'ange de Sun Yan et Pen Yu, effrayant de réalité

1-DSC01731

Posté par winniethepooh à 05:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

14 janvier 2014

Dans l'univers de Chiho Aoshima, la nature se révèle telle un paradis

1-DSC01726-001

mais gare aux aux cauchemars

 

1-DSC01727

 

1-DSC01728

 

 

les adolescents d'Aya Takano s'allongent dans un jeu à la limite de l'érotique

 

 

1-DSC01729

1-DSC01734

 

Les sculptures silhouette  de Germaine Richier et le visage des chouettes de Johan Creten nous entrainent dans un monde si différent

1-DSC01730

 

Coup de coeur pour les sculptures de Klara Kristalova qui évoquent par certains aspects l'univers de Tim Burton

1-DSC01732

1-DSC01733

Posté par winniethepooh à 05:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,