20 décembre 2009

Comptine en plomb Michel Bouin

Le commissaire Gallois, pied noir, termine sa carrière à Calais avec amertume. Nous sommes en 1965, l'Algérie est indépendante. Gallois déteste le général de Gaulle ainsi que tout ce qui est notable. Il veut marquer la fin de son travail de commissaire par un coup d'éclat. Un assassin bien attentionné a t-il perçu son appel ? ni une ni deux, la première victime, Pigeon, est découvert lors d'un tournoi de combat de coq, dans l'arrière cour d'un café. Dans sa main, un soldat de plomb.

Les suivants apprendront à leurs dépens que la vengeance d'un enfant est terrible...

bouin

Très bon polar. Pas un instant malgré quelques pistes, je n'ai découvert qui était le véritable assassin.  Une belle description de la vie à Calais dans les années soixantes saupoudrées de langage ch'timi.

Pas un instant je n'hésite à découvrir d'autres romans de cet auteur.

Posté par winniethepooh à 06:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


28 octobre 2009

Ce doux pays Ake Edwardson

9782264049490Trois cadavres découverts dans une épicerie d'un quartier sensible. Tous défigurés! Erik Winter revenant de vacances est dépêché sur place. Un chauffeur de taxi a trouvé les corps. Rien vu ni entendu sauf...comme un bruit de pas, de petit pas.

L'enquête débute et déjà un autre cadavre fait son apparition. Une femme, dans son appartement.

Les quatre victimes faisaient partie de la communauté kurde de Gotteborg. L'enquête s'avère assez rude. Le silence est d'or chez les réfugiés.

Près des immeubles du quartier nord, près de l'épicerie, Erik Winter observe un petit garçon à vélo qui fuit à son approche...

Ake Edwardson nous démontre que tout n'est pas si rose au Royaume de Suède.  Comme partout ailleurs, la Suède est confrontée aux meutres, à la drogue, au vol, à la prostitution...Dans ce roman, il nous promène au milieu d'une communauté qui parle à mots couverts car l'uniforme tarit les paroles.

Chez Edwardson, à la différence des autres auteurs de polars du froid, le héros Erik Winter mène une vie de famille plus ou moins régulière, pas de confrontation avec les enfants car c'est un tout jeune père. Il est moins tourmenté que tous les autres commissaires que mes lectures m'ont déjà fait croiser.

J'avoue un petit penchant appréciable pour cet auteur.

Posté par winniethepooh à 10:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

02 octobre 2009

Un mystère se cache derrière les murs Anne Clerson

Estelle, ayant la garde des enfants de sa soeur décédée, décide que l'appartement de Lille est trop petit pour trois personnes. Son choix se porte sur un appartement au rez-de-chaussée dans le beau quartier de Barbieux à Roubaix. De ses fenêtres, elle a une vue imprenable sur le jardin.

L'ancienne propriétaire, dame d'un certain âge, est morte. C'est son neveu Alain, personnage imbu, qui le vend à Estelle.

La première nuit de son nouveau séjour, la chaudière rend l'âme en plein milieu de ce mois de novembre. Estelle décide d'aller demander de l'aide à son voisin du dessus Jan, un belge photographe de mode. Elle est prête à succomber à son sex appeal mais ben non Estelle, il a un ami. C'est Jan qui va lui apprendre qu'Yvonne s'est en fait suicidée.

Le soir même, Monsieur Morel, le chauffagiste vient dépanner la chaudière. Il parle d'Yvonne à Estelle. Le jour même de sa mort, elle lui avait téléphoné car sa chaudière était à nouveau en panne.

Le cerveau d'Estelle ne fait qu'un tour : a-t-on jamais vu une suicidée qui s'ouvre les veines dans une baignoire d'eau glacée ?

L_ParcBarbieux_couv

Chaque fois que je me rends à Lille, je m'offre un polar de cette série polars du nord puisqu'introuvable en Belgique.

Mon choix s'est porté cette fois ci sur le premier roman de Anne Clerson. Même si Estelle est parfois bien agaçante à ne savoir lequel des deux hommes qu'elle rencontre est son préféré avec cette manie d'absolument vouloir découvrir qui est le meurtrier, j'attends déjà avec impatience le deuxième roman qui doit sûrement être en gestation.

Posté par winniethepooh à 05:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

03 septembre 2009

L'étoile du diable Jo Nesbo

L'inspecteur Harry Hole est dans une mauvaise passe. Sa meilleure amie est la dive bouteille, une descente aux enfers. Rakel l'a quittée. Il n'acceptte toujours pas le meurtre de sa collègue Ellen. Il cauchemarde en pensant à la mort de sa petite soeur. Bref, une épave...

Le hasard... le destin le rappelle à la vie par un coup de téléphone du commissariat das une quartier d'Oslo.  Le policier de garde n'a pu faire autrement ; c'est l'été et beaucoup sont en vacances. C'est avec une grimace qu'il a décidé d'appeler en renfort l'alcoolique.

Lorsqu'il arrive sur les lieux du meurtre, il constate que son pire ennemi collègue, celui qu'il soupçonne d'avoir tué Elle, bref Tom Waaller est déjà sur place.  Une femme a été retrouvée assassinée dans sa baignoire, l'index gauche sectionné, un diamant rouge en forme d'étoile sous une paupière.

La série ne fait que commencer. Une autre jeune femme est enlevée en plein jour. Peu après, on envoie au commissariat une enveloppe contenant un doigt.

Harry va t'il se ressaisir ? Surtout qu'il est menacé par son chef de renvoi pur et simple de la police.

Harry Hole n'a pas dit son dernier mot...car les assassinats se succèdent.

01057728542

J'avais apprécié le roman précédent " la rue sans Souci" mais ce dernier est supérieur. Même si on se doute un peu du nom de l'assassin Jo Nesbo réussit à vous attirer sur d'autres pistes.

Depuis quelques temps, en lisant ces auteurs du nord, j'ai constaté que leur enquêtes se déroulent durant des étés caniculaires. Est-ce pour oublier leur hiver très rude ou les instincts meurtriers se réveillent-ils durant l'été dans ces pays ? That's the question....

Posté par winniethepooh à 05:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 juillet 2009

Le chat qui jouait Brahms Lilian Jackson Braun

En ayant assez de la vie en ville, Qwilleran, décide de partir à la campagne avec ses des siamois Koko et Yom Yom. il se rend dans le comté de Mooseville, la ville d'en haut, pour passer d'agréables vacances au bord d'un lac, dans un chalet niché sur une dune. Il va apprendre à manger les patés au navet, faire connaissance de toute la famille Goodwinter. Mais surtout retrouver une ancienne amie de sa maman Francesca.

Des bruits insolites se produisent durant la nuit, des voix se font entendre dans le brouillard. Mais que se passe-t-il dans ce comté ?

chat

Les enquêtes de Qwilleran en compagnie de ses chats me diront certains et certaines n'est pas de la grande littérature mais quel plaisir de ne pas réfléchir et de déambuler dans la nature du comté de Mooseville. Mais surtout je me sens heureuse quand je lis ces petits romans policier, c'est cela le principal/

Posté par winniethepooh à 05:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

24 juin 2009

Ecorces de sang Tana French

Cet après-midi là, comme d'habitude, les trois enfants rejoignent le bois où ils jouent pendant de heures : deux garçons, une fille inséparables. Seul un de garçons resortira du bois, les deux autres ont disparu. L'enfant au Tshirt lacéré, aux baskets couvertes de sang ne se souvient de rien.

20 ans plus tard, cet enfant est devenu inspecteur de police sous le nom de Rob. Il ne pense plus à son passé.Sa nouvelle équipière Cassie est parfois un peu brusque mais l'entente entre eux est presque immédiate : comme frère et soeur.

Lorsqu'une fillette est retrouvée assassinée sur un site archéologique, dans ce lotissement où il habitait, dans ce bois où il jouait, Rob qui est chargé de l'enquête voit son passé se profiler petit à petit.

Lorsque l'on découvre une barette pareille à celle de Jaimie, son amie d'enfance, pour lui cela ne fait plus aucun doute, ce meurtre est lié à la disparition de ses amis...

9782757811740

Palpitant, angoissant, énervant mais surtout scotchant. Cela faisait des années que je n'avais plus lu un livre policier qui vous entraine dans la peur.

Ce bois qui respire, écoute, regarde...un être à part entière, vivant. Une idée magnifique.

J'ai lu l'intrigue avec le coeur qui cognait fort. La fin du roman ne vous révèle pas l'énigme de la disparition des enfants. La réponse reste en suspens. 

Voir l'avis de  Cath http://www.cathulu.com/archive/2009/06/17/ecorces-de-sang.html qui a distillé cette envie de le lire.

Posté par winniethepooh à 09:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

21 juin 2009

Meurtre sur la route de Bethléem Batya Gour

Alors qu'il est en route pour découvrir son nouvel appartement, Michael Ohayon est appelé car le corps d'une jeune femme a été retrouvée dans le colombier d'un immeuble qui est rénovation. Défigurée à coups de planche, disparition de ses papiers, pas d'argent et aucun sac à main. Qui est-cette jeune femme ?
Lorsqu'il est arrivé sur les lieux du crime, Michael a rencontré la femme qui a acheté ce futur appartement. Il lui semble qu'il la connait. C'est Ada qui va lui rappeler qu'elle fut l'un de ses amours lorqu'il était au service militaire. Michael est troublé.

Dans le quartier, personne ne semble au courant de rien concernant cette femme. Lors de l'autopsie, le médecin atteste que celle-ci était enceinte. 

Deux jours plus tard, un couple vient déclarer la disparition de leur fille Zohara. Ils reconnaissent son corps à la morgue.

Lorque l'équipe policière va investiguer au domicile de la jeune fille, Michael remarque une petite fille qui promène son chien mais qui ne perd rien des événements qui se déroulent. Michael se doute qu'elle sait plus de choses qu'elle ne l'avoue, en effet Nessia a retrouvé le sac à main de Zohara..

bethlemTout le long du roman, il persite un bruit de fond qui est l'Intifada. Lorsque les policiers rencontrent des ouvriers palestiniens, s'installe une gêne ou une haine selon chaque personnage mais le thème principal n'est pas là.

Batya Gour nous raconte ce racisme latent entre les différentes ethnies juives car il ne faut pas s'imaginer que tout est paradis au royaume d'Israêl. Le thème essentiel de cette intrigue est plus terrible : après la seconde guerre mondiale des enfants confiés à l'hopital ou dans des familles d'accueil furent volés à leurs parents. Principalement des yéménites dont Zohara fait partie. A chacun de ses romans.

J'aime beaucoup les romans de Batya Gour c'est incontestable. Malheureusement, décédée en 2005, elle n'en a écrit que six. J'en ai déjà lu quatre, vous faites le compte.

Posté par winniethepooh à 06:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

14 février 2009

Arnaldur Indridason Hiver arctique

Un petit garçon découvert assassiné sur un trottoir. Erlendur entre en scène. Crime raciste vu que le gamin était thailandais ? Crime pédophile ? La maman ne veut pas collaborer et pour corser le tout, elle va cacher son fils ainé, demi-frère de l'enfant mort.

Erlendur est confronté également à la disparition d'une femme. Autre enquête. Est-ce cette femme qui l'appelle sur son portable en prononçant des phrases incompréhensibles.

Les vieux démons de Erlendur refont surface...

9782864246732_1_75

Indridason a un art bien à lui de décortiquer les problèmes de société. Dans ce livre, il touche au problème du racisme avec l'arrivée des immigrés mais surtout de l'intégration des enfants dans notre société occidentale.

Il nous décrit un Erlendur confronté toujours et encore à la mort de son frère. Un Erlendur touchant de fragilité qui se laisse glisser à travers ses émotions. Et ne comprenant toujours pas ses enfants qui pourtant lui tendent la main.

Pas d'enquête extraordinaire mais un plaisir toujours aussi vif à lire cet auteur.

PS : encore un livre oublié dans le train, heureusement celui-ci je l'avais terminé.

Voir l'avis de Cathulu

Posté par winniethepooh à 06:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :