07 avril 2014

L'assassin habite au 21 de S.A. Steeman

assassin

 

Il ne fait pas bon de parcourir les rues de Londres lorsque le brouillard noie le décor.. Un certain Monsieur Smith sévit et assassine de braves gens juste par esprit de lucre. 

Le superintendant Strickland est chargé de retrouver ce meurtrier car tout Londres est en émoi. ILn'est pas de bon ton de porter le nom de Monsieur Smith. 

Un jour la chance lui sourit, un certain March  a vu Monsieur Smith rentrer chez lui : 21 Russel Square. Malheureusement, cette adresse est celle d'une pension de famille. Il ne suffit plus qu'à trouver qui est le pensionnaire qui se cache sous l'indentité de Monsieur Smith.

Est-ce le major ? ou alors le docteur ou encore ....?  Je n'en dirai pas plus.

Cet excellent roman a été écrit en 1939 par Stanislas Andre Steeman qui n'est autre que le père d'un  de nos grands humoristes Stéphane Steeman.

Né à Liège comme Simenon, il va d'abord de se consacrer au dessin. 

Ensuite adolecscent il se met à l'écriture dont des contes ainsi que des nouvelles.

Devenu journaliste dans le journal la Nation il va s'associer avec un confrère pour écrire un pastiche du roman policier : "le mystère du zoo d'Anvers".

Ils écrivent ensemble quatre romans ensuite Steeman continue seul et connait son premier succès en 1931 avec "six hommes morts" et le succès en 1939 avec "l'assassin habite au 21". Petit détail, ce dernie roman fut écrit au numéro 21 square de Val de Sambre à Ixelles, domicile de l'écrivain.

En 1942, Georges Henri Clouzot  réalise un film avec les acteurs Pierre Fresnay et Noel Roquevert entre autres.

Pourquoi ce roman ? Tout simplement un souvenir de jeunesse qui reste gravé. Je l'ai dévoré pour la première fois dans la salle à manger des mes grands-parents à Ensival. Un souvenir indélébile.

Steeman n'est pas comparable à Simenon. Pas d'analyse de la société. Le roman mystère et policier à l'état pur . Un auteur qui se lit et se relit avec plaisir à chaque fois.

 

95031559

 

 

 

Posté par winniethepooh à 22:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Intrigue à Giverny d'Adrien Goetz

41n4cszYIGL             

 

 

 Pénélope  n’aime pas vraiment les mondanités, de plus se rendre au Musée de Marmottan sans Wandrille qui se la coule douce à Monaco sous prétexte qu’il est devenu directeur de l’éditorial Jardins Jardins, ce n’est pas vraiment sa tasse de thé mais bon elle veut absolument voir les Monet alors vaille que vaille.

Antonin Dechaume, directeur du Musée, l’accueille, lui présente sa femme Paprika et commente son Musée, son expo. Pénélope s’amuse à cueillir des bribes de conversation de ci delà et est attirée par deux personnes : une américaine et une bonne soeur . Apparemment, elles ont l’air de s’y connaitre en Monet 

 

Dechaume ayant une place libre lors de son souper au Musée, invite Pénélope. Elle se retrouve assise à côté de la soeur. Soudain le Musée est plongé dans le noir et dès que la lumière fuse, plus de soeur, plus de belle américaine. Les femmes ont disparu. 

 

A Monaco, deux jours plus tard, Wandrille sirote son café tout en lisant le journal. Il découvre qu’un assassinat a été commis dans le cercle qu’il fréquente. Découverte du corps de Carolyne Square dans ce merveilleux  hôtel à Paris, édifié par Garnier là où se réunit son Cercle. Carolyne Square n’est autre que l’américaine qui a disparu lors de la petite fête à Marmottan. 

 

La veille de l’exposition,  une effraction a été commise dans la maison de Monet à Giverny. Son direction Kinto Fujiwara est réveillé durant la nuit. Ce personnage est originaire de Kitagawa, là où les japonais ont construit à l’identique la Maison de Giverny, tandis que la France laissait la sienne à l’abandon. 

Bon bref, ll entend un bruit, se lève et n’a le temps que de voir une silhouette svelte  s’enfuir. 

 

Voilà tous les éléments sont en place pour que Pénélope parte sur la piste d’un nouveau mystère d’autant que Wandrille va apercevoir la chère soeur à Monaco…

 

 

Inutile de le nier, oui j’adore les aventures de Pénélope. Dès que j'ai su qu'une nouvelle aventure allait arriver en librairie, j'ai relu avec un plaisir évident les anciennes intrigues. 

Etant amoureuse de ce qu'on appelle l'Histoire depuis ma tendre enfance, je goûte un plaisir particulier à lire Adrien Goetz qui est un maitre dans cette matière ainsi que de celle de l'Art.Grâce à lui mon intellectualisme  culturel monte en flèche (c'est de l'humour bien sur)

 

On ne s’ennuie jamais avec les romans d’Adrien Goetz, et son humour est tout simplement délicieux. Imaginer Monet comme espion, il n’y avait que lui pour l’inventer. Et ensuite il y a Pénélope à qui on ne peut que succomber.  

 

On attend la suite des intrigues avec impatience….

 

Posté par winniethepooh à 10:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

04 avril 2014

Révélation brutale de Louise Penny

9782330031312 (1)

C'est la fin de l'été à Three Pines. Tout est bien en place. Clara va bientôt pouvoir exposer ses tableaux dans une galerie tandis que Peter se morfond de n'être plus le Peintre en vogue. Olivier tient son bistro et Gabri son compagnon s'occupe du gîte. Myrna accueille tout un chacun dans sa librairie et Ruth la poète est toujours aussi folle et désagréable, et sa cane Rose la suit partout. Bref la vie habituelle.

Le malheur rôde pourtant et seul Olivier en a la sensation au plus profond de ses pensées. Surtout, lorsque l'on découvre le corps d'un homme assassiné dans son bistro. 

Gamache est heureux de repartir enquêter dans ce village qu'il aime si fort. Comme toujours accompagné de son adjoint Beauvoir et de Lacoste, agent féminine de son équipe.

Olivier n'a pas la force d'avouer à Gamache qui connaissait cet homme allongé dans son bistro. Il ne peut avouer qu'il lui rendait visite, et ce depuis des années. Il n'ose parler de ce malheur qui menace le village.

Personne dans le village ne connait l'homme ni la cabane dans laquelle il vivait depuis des années au fond des bois.

Mais au fil de l'enquête, cet endroit va être découvert. Gamache est époustouflé par la richesse recelée dans cette cabane de bois : de véritables trésors dont de la vaisselle de Catherine II. Deux statues sculptées font partie du trésor. Statues dont Gamache admire la beauté mais qui laisse à chacun qui les regarde une impression de malaise. 

Et Olivier continue à se taire.....

Les romans policiers de Louise Penny, je les attends avec une impatience chaque année. 

J'ai commencé ce dernier avec bonheur mais sans cette flamme lecture que j'avais ressentie pour les autres et petit à petit tout s'est mis en place. Découverte d'une peintre canadienne  Emily Carr. L'art  a beaucoup d'importance dans les livres de Louise Penny et la poésie tout particulièrement.

Tableaux de Emily Carr

Breton_church_Emily_Carr_1906

carr7

L'enquête mène Gamache à se rendre à l'ïle de la Princesse Charlotte en Colombie Britannique. Sur cette île vivent les Haydas qui sont divisés en deux familles les aigles et les corbeaux. Emily Carr y a vécu et ses tableaux reproduisant les totems de cette civilisation datent de cette période. 

"Gamache ne répondit pas. Il en était incapable. Fasciné, il contemplait les grandsq mâts dans lesquels avait été sculptée la mythologie haida, ce mélange d'animaux et d'êtres surnaturels. Des épaulads, des requins, des loups, des ours, des aigles et des corbeaux semblaient le fixer. Autre chose aussi. Des êtres avec de longues langues et d'énormes yeux, et des dents. Des créatures inconnues hors de l'univers mythique, mais bien réelles ici. 

Gamache eut l'impression de se trouver à l'aube de la mémoire"

Emue oui  par l'évocation d'Emily Carr, émue par l'histoire de la civilisation Haida qui m'était complètement inconnue.Emue par l'évocation de l'amitié. Emue par la bonté de Gamache. Emue par ce personnage qui ne se concrétise qu'à travers les lignes mais que  je retrouve à chaque fois avec un réel bonheur comme on retrouve un ami. 

Plus qu'un an à attendre pour le suivant....ou découvrir la série...

 

Posté par winniethepooh à 05:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

04 février 2014

Code Lupin de Michel Bussi

Un touriste a découvert une pièce en or au bas des falaises de Saint Valery en Cau. Il s’empresse d’aller la remettre à la jeune femme qui tient l’office du tourisme. 

Paloma songeuse par rapport à cette découverte décide de joindre son ancien professeur Roland Bergston avec une petite arrière pensée, il est vrai, car elle très réceptive au charme de cet homme.

Bergston s’empresse de lui donner rendez vous le lendemain matin. 

 Paloma ne sait pas encore qu’elle va se trouver mêlée à une magnifique aventure avec à la clé un trésor…et ce en une journée.

 

41kGZx_AEmL

 

 

Un excellent livre pour ceux qui aiment l’histoire, la Normandie et Arsène Lupin. 

La trame est le fait que Maurice Leblanc aurait laissé des indices dans ses romans qui permettrait de découvrir un trésor. 

Michel Bussi nous entraine sur les routes de Normandie en pays de Cau, le tout ponctué de textes dont sont parsemés la série des Lupin car les aventures du gentleman se déroulent surtout dans cette partie de Normandie. 

A pied, en voiture, en avion, à vélo, nos héros parcourent cette magnifique région et ne nous donne qu’une seule envie : relire les romans de Maurice Leblanc et en particulier les Arsène Lupin. Et surtout, surtout revoir la Normandie....

Posté par winniethepooh à 13:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

21 décembre 2013

Flétrissure Nele Neuhaus

001948561

Un vieillard juif est assassiné, une balle dans la tête. Un homme très influent et apprécié de la communaute. Les enquêteurs découvrent un chiffre écrit avec le sang de la victime. Lors de l'autopsie, on découvre qu'en fait cet homme était un ancien SS. Il porte un tatouage caractéristique sur le bras, son groupe sanguin. Un juif déporté qui est en fait SS : incompréhensible

Très vite, le ministère de l'intérieur empêche les enquêteurs d'aller plus loin dans leurs recherches Le corps du vieillard est emporté par son fils.

Un autre vieillard est également assassiné de la même manière, avec toujours cette inscription de sang. Dans sa maison, on découvre un sanctuaire dédié à Hitler. Il porte également un tatouage SS.

Ces deux hommes étaient amis avec Vera Kaltensee, une dame âgée faisant partie de la belle société. 

Un troisième cadavre mais cette fois, c'est une vieille dame, également amie des autres victimes et de Vera. Sera t-elle la prochaine victime, cette grande dame si hautaine.

C'est avec un réel plaisir que j'ai découvert une nouvelle équipe d'enquêteurs mais allemands cette fois ci. Pia et son chef  Boldenstein en sont les principaux personnages, entourés de toute leur équipe et déjà je les adore. 

Et suprème bonheur, je n'ai jamais découvert le nom du meurtrier, l'auteur nous entrainant dans de nombreuses pistes qui nous fait tourner en rond en fait afin de nous embrouiller.

Roman dans lequel il est question de trahison, de secrets de famille et de ce passé nazi qui hante toujours l'Allemagne. 

Initule d'avouer que les deux prochains romans sont déjà dans ma PAL

 

 

Ces deux hommes étaient amis avec Vera 

Posté par winniethepooh à 05:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


03 décembre 2013

Comme dans un miroir Gunnar Staalesen

product_9782070452262_195x320

 

Varg Veum, le détective, est chargé par Berit Breheim, de retrouver sa soeur Bodil et son époux qui ont disparu. 

Magré lui, son enquête va le replonger dans le passé de cette famille. La mère des deux soeurs s’était donné la mort en compagnie de son amant, un saxophoniste de jazz, trente cinq ans plus tôt. D’après la légende, ils s’étaient suicidés. 

 

Le mari de Bodil travaille dans une société commerciale, la TWO, où il a donné sa démission et disparu du jour au lendemain. Pour Varig Veum, cette société lui semble très louche....

 

Il sent qu’il est proche de la vérité, lorsque l’on tente de le tuer en le poussant sur un passage pour piéton mais même avec une commotion cerébrale Veum, ne renonce jamais.

 

 

Comme j’avais apprécié «Le loup dans la bergerie» j’ai décidé de suivre toute la série de ce détective bien sympathique mais pas dans l’ordre, et à mon aise.

Découverte d’une nouvelle enquête et l’ombre des fjords me plait toujours autant.

 

 

Posté par winniethepooh à 09:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

09 août 2013

J'ai lu

steinfest

J'avais adoré "requins d'eau douce" . J'ai retrouvé le même plaisir en dévorant ce nouveau roman.

Steinfest nous emmène dans un univers complètement déjanté oµ l'humour règne en maître

Au fil des pages nous rencontrons une pomme qu'il ne faut absolument pas croquer, une inspectrice au nez déformé, une base nommée Mars, une compagnie de dodos, des porte clés Batman.etc

Steinfest nous entraine dans une enquête sans cesse en mouvement. Génial.

barcelone

Dans un registre beaucoup plus noir, j'ai apprécié ce premier volume des enquêtes de l'inspecteur Mendez qui n'apparait en fait qu'en filigrane, quelques pages.

Un avocat minable est engagé par une femme pour prouver la paternité d'un enfant engendré par le fils d'industriel. L'avocat va être entraine dans une aventure sordide malgré lui.

F Gonzalez nous trace le portrait d'une Barcelon franquiste ainsi qu'une Barcelone contemporaine sur une ligne vitriolée. Critique acerbe du monde industriel ainsi que le monde prolétaire. 

Un roman qui reflète notre société actuelle. 

 

 

 

Posté par winniethepooh à 05:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

08 juillet 2013

La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joêl Dicker

 

Marcus Goldman écrivain a succès à la sortie de son premier roman , se trouve confronté  aux affres de la création du second. Aucune idée, aucune ligne, la page reste blanche.

Il décide de retrouver l’homme qui l’a porté pour écrire son premier  roman : Harry Quebert.

 

Ce dernier vit dans une petite ville d’Aurora. 

Marcus ne sait pas encore qu’il va devoir se confronter au passé d’Harry.

Celui-ci est arrêté : on l’accuse d’avoir assassiné une adolescente de 15 ans il y a de cela plus de trente ans.

 

Marcus va enquêter  sur le meurtre et découvrir peut à peu qui était cette jeune fille qui se nommait Nola et qu’Harry aimait comme un fou.

 51vyCAnQUVL

 

J’ai mis du temps à me décider à lire ce pavé, critiques des uns, bonheur des autres, difficile de passer le cap et je l’ai franchi.  Je l’ai dévoré durant tout le week end

 

C’est vrai que que c’est écrit simplement, que ce n’est pas de la toute grande littérature,

que Nola et Harry m’ont rappelé immanquablement Lolita de Nabokov, que l'amour entre Nola et Harry n'ai rien de transcendant, que la double personnalité c’est encore du déjà vu, que la jeune fille aime le beau sans savoir que c’est le laid qui écrit tous les mots d’amour c’est également du ressassé mais mais...

 

l’intrigue est tout simplement palpitante. Joêl Dicker nous entraine dans des chemins traversés par d’autres et des coincidences qui recoupent d’autres chemins et ainsi de suite jusqu’au moment de vérité. 

 

Pourquoi faudrait-il que les romans soient toujours des chefs d’oeuvre ? Un roman peut être un moment de légereté et c’est ce qui se dégage de ce dernier.

Je ne l’ai pas lu car il avait été primé pour de nombreux prix .Jje me fous entièrement des prix, je choisis un livre car il m’appelle toute simplement et celui-ci m’a beaucoup parlé....

 

 

 

Posté par winniethepooh à 10:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

28 mai 2013

La commissaire n'a point l'esprit club Georges Flipo

La commissaire Viviane Lancier n'a décidément pas l'esprit club. Parachutée malgré elle, sur l'île de Rhodes, elle doit faire bon gré mal gré avec tout ce monde qu'elle ne comprend absolument pas , entre les chéris, les cocos et les hetoilà, elle surnage. Elle s'imaginait déjà dormir près du lieutenant Monot. Même pas, on lui a octroyé Willy, qui lui nage comme un poisson dans l'eau dans l'univers de l'Esprit Club.

Elle n'a pas eu le choix Viviane, le tout puissant délégué par le ministre lui a imposé cette mission où elle se rend incognito. Le chef de camp King a été retrouvé pendu, suivi par la découverte d'un chat également assassiné.

Tandis que Willy s'amuse comme un fou, Viviane se demande vraiment dans quelle galère on l'a embarquée ? De plus, les crimes se succèdent...

 product_9782070445516_195x320

Deuxième titre paru en poche des aventures de cette commissaire hors norme. Que c'est bon un peu d'humour...

Posté par winniethepooh à 08:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

21 mai 2013

Défense de tuer de Louise Penny

Armand Gamache et son épouse Reine Marie passent chaque été quelques jours au Manoir Bellechase, au bord du lac Massawippi.

Ils fêtent de cette manière, leur anniversaire de mariage. 

Malheureusement, cette année, ils n'auront pas la chambre qu'ils occupent habituellement, une riche famille : les Finney va débarquer.

Qu'importe Gamache et sa femme sont heureux de se retrouver dans ce lieu. 

Les Finney les intriguent dès le début : dans la même pièce, ils donnent l'impression de s'éviter. Les Gamache découvrent la mère autoritaire, les enfants : Thomas et son épouse Sandra très snobs, Marianna fantasque et son fils ou fills Boney enfant très étrange ainsi que Julia, divorcée du richississime David Martin emprisonné pour malversations frauduleuses. Le plus sympa est le beau père Finney lui même.

Toute la famille attend le dernier rejeton Spot qui a l'air craint de tout le monde. A l'arrivée de ce dernier, Gamache et son épouse sont heureux de reconnaitre le fils comme étant leur ami peintre Peter ainsi que son épouse Clara, tous deux habitant Tree Pines

L'atmosphère est de plus en plus lourde. L'été est étouffant. La statue du père de tous ces enfants Charles Morrow est attendue avec hésitation.

Le jour de la pose de la statue, les enfants se déchirent et Julia crie à Peter que de tous les enfants c'est lui le pire.

Elle s'enfuit et le lendemain, Colleen la jardinière découvre avec stupeur le cadavre de Julie écrasée par la statue de son père.

Gamache prend les affaires en main et fait appel à son collège Beauvoir ainsi qu'à Lacoste...

L'orage fini par éclater quand les rancoeurs remontent.

penny

A la différence des trois premiers romans, l'action ne se déroule pas à Tree Pines mais dans un lieu clos, le manoir. Mais pour notre petit plaisir,  deux pages se déroulent dans le village tant aimé.

Gamache est toujours aussi merveilleux de flegme, il prend du bon temps et sirote ses apéritifs allongé dans une chaise auprès de son épouse mais les yeux toujours en alerte. Dans ce dernier roman, nous découvrons le secret qui ronge Gamache depuis son enfance et l'on en l'aime encore plus. 

Aucunement déçue par ce dernier roman qui m'a donné envie de relire les premiers et suprême bonheur, je n'ai pas un seul instant découvert l'identité du meurtrier...

Posté par winniethepooh à 05:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :