29 juin 2009

Jean Marc Nattier

1007328jean_marc_nattier

Posté par winniethepooh à 05:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


769

Posté par winniethepooh à 05:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Un dimanche débutant sous la brûme

DSC06078

DSC06082

DSC06089

DSC06087

DSC06092

Posté par winniethepooh à 05:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 juin 2009

C'était la fin du jour

DSC06067

La nature nous enveloppait de parfums. Les papillons s'envolaient à notre approche. Mais je ne comprenais pas du tout le pourquoi des cris d'oiseaux et leur envol jusqu'au moment où j'ai entendu les tambours et les coups de canon. J'avais oublié que c'était l'époque des marches napoléoniennes dans notre région.

DSC06073

DSC06072

DSC06076

DSC06066

Posté par winniethepooh à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


Posté par winniethepooh à 06:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Georges Van Den Bos

Bos_Georges_van_den_By_The_Sea

Posté par winniethepooh à 06:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

DSC05464

Posté par winniethepooh à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Eugène Félix Prosper Bracht

Sans_titreeugen_felix_prosper_bracht

Posté par winniethepooh à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2009

Le dernier américain Elizabeth Gilbert

En 1961, Eustace le grand (le père) attendait avec impatience ce bébé. Il allait apprendre tout ce qu'il savait à Eustace le petit, il serait aussi intelligent que lui. Mais voilà Eustace ne correspond pas au caractère de son père. Il ne sera jamais son double. Eustace préférait découvrir le bois derrière leur maison. C'est son père paradoxalement qui lui a appris tous les noms des feuilles d'arbres. Et leur mère encourageait cet amour de la liberté.

A 17 ans, ne pouvant plus vivre aux côtés de ce père qui ne cesse de l'humilier, il décide de partir avec son tipi fabrique de ses propres mains. Il va enfin vivre comme il le désire, avec la nature. Il va apprendre à se nourrir de ce que la nature offre, se coudre des vêtements en peau de daim.

Avec son ami Frank, il va parcourir les Apallaches à pied toujours sous le même précepte.

A 20 ans, il écrit son premier livre car il veut ramener les hommes sur la voie de la raison : vivre en communion avec la nature pour retrouver l'essentiel. Pour survivre il va donner des conférences dans les écoles. Les journalistes écrivent des articles sur cet homme des bois.

Etonnement, il commence des études universitaires, son tipi planté au milieu du campus. Il réussit mais son père ne lui envoie aucune félicitation.

Pour réaliser son rêve, un domaine dans les montagnes, il est obligé d'emprunter de l'argent à son père mais remboursable avec taux d'intérêt....

Ce domaine', l'île de la tortue, accueillera des enfants désirant découvrir la nature. Il va engager des apprentis qui iront par après répandre la bonne parole naturelle en Amérique car il est persuadé qu'il changera les hommes face à leur matérialisme.

Il va construire tous les bâtiments de ses propres mains.

Avec son frère et une amie, il va parcourir des kilomètres, son but la Californie.

Une de ses conquêtes va participer à un voyage en chariot à travers les plaines.

Un homme incongru dans notre monde....

arton13532_f98f8

Ne vous imaginez pas qu'Eustace Conway est un doux rêveur. Loin de là, il sait ce qu'il veut.

Il est très attachant d'un côté et de l'autre très énervant. Il ne comprend pas pourquoi les femmes qu'il aime le quitte, pourquoi les apprentis s'en vont après quelques mois. Ses frères et soeur l'aime mais essaient de rester loin de lui car le problème d'Eustace c'est d'être un chef dans l'âme. Il exige de chacun d'être comme lui mais voilà chaque humain est différent.

J'avais aimé le premier livre traduit d'Elizabeth Gilbert. Aucun déception avec ce deuxième.

A travers la vie et les paroles d'Eustace Coway, il y a des réflexions qui titillent vos neurones. Il est inutile de dompter la nature selon ses désirs il faut vivre en harmonie en l'aimant, en la choyant et non pas en la détruisant comme nous le faisons depuis des années. La nature est notre mère nourricière ne l'oublions jamais.

Un homme étonnant....et surprenant.

eustace_large

Le sitede l'auteur

Le site de l'ïle de la tortue

Posté par winniethepooh à 09:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :