9782226218650

Thomas et le voyageur ont décidé de s'associer pour décrire le jardin qu'est notre terre. Le voyageur enverra par écrit ses rencontres avec la terre et Thomas, vivant à Saint-Sauveur les retranscrira en peinture.

Thomas va créer la chambre imaginale qui contiendra ce jardin terrestre jusqu'au retour du voyageur.

Pas facile pour Thomas d'imaginer ce qu'un autre perçoit par son regard. Comment faire ? Quelle couleur utiliser ? Quelle méthode ?

La vie coule à Saint Sauveur et le voyageur arpente la terre.

Ce roman car c'est un roman est une échange épistolaire entre deux hommes, echange sur le paysage, la nature, les humains, sur la vision du monde. Pas de chapitre mais des sections traitant les mots : herbe, ville,érosion....Tout s'y mélange, émotion, poésie, biologie, géographie...

Sur la couverture, il est écrit roman mais je parlerais plus d'un roman réflexion sur cette planète que nous foulons et que nous n'admirons plus autant qu'il le faudrait.

 

Un livre que je garderai précieusement, un livre que je relirai... Gilles Clément vous apprend à regarder autrement. Il vous mène vers une autre approche de la nature. Grâce à lui je suis tombée amoureuse de toute herbe qui parsème un chemin et je regarde le paysage derrière le paysage.

"J'ai presque élu domicile aux Cinq Vents. Mais chaque soir je reviens au jardin de Saint-Sauveur. Ce minuscule arpent me réconforte. Il a du corps et j'y tiens.

Ni tableau, ni reflet d'une image lointaine.  Un jardin, un vrai, plein d'exigence et de sollicitude. Il me résiste et me comble à la fois. Il existe, il existe vraiment.De tout ce que nous faisons, de tout ce que nous disons, le jardin figure comme l'unique territoire où le corps et l'esprit en même temps se mesurent, pour une inépuisable cause.

Lorsque je suis trop fatigué de tout, je m'y  rends. Même pour ne rien y faire. Juste pour vérifier son existence et la mienne

J'attends septembre avec impatience.

Epoque de toutes les récoltes"