11 août 2015

Tout simplement un dimanche….

DSC03117

DSC03115

DSC03106

DSC03118

Posté par winniethepooh à 05:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


10 août 2015

Lettres pour le monde sauvage de Wallace Stegner

sauvage

 

 

Wallace Stegner est né en 1909 de l’union entre sa mère qui avait fuit sa famille pour enfin vivre libre en épousant un homme aventurier qui ne cessât de balloter sa famille selon les avoirs du moment.

 

Au début du livre, il écrit une lettre à sa mère cinquante après pour qu’elle lui pardonne,  qu’il lui a fallu du temps pour qu’il réalise qu’elle méritait une toute autre vie que celle qu’elle avait menée. Lettre admirable.

 

« Tu croyais en la beauté des relations humaines et en leur force; mon père ne croyait qu’au mouvement. Tu croyais au don, il croyait à la conquête. Quand Cecil est mort à l'âge de vint-trois ans, tu n’avais pas une seule amie à qui parler, pas de famille, pas de voisins ou de compagnons pour t’aider à supporter la perte de la moitié de ce que tu chérissais dans ta vie »

 

C’est dans l’ouest que Wallace Stegner a grandit au milieu de nulle part parfois ou dans la ville dans une maison. Peu importe pour leur père, il fallait bouger et chercher l’argent où il était. Peu importe pour le reste de sa famille.

 

« Mais j’étais un sédentaire dans l’âme, comme ma mère. J’aimais les lieux que j’étais en train de perdre, des lieux polis par des années de notre vie »

 

C’est de cet ouest qui l’a façonné que Stegner nous parle à travers son enfance. Ouest qui ne le quitta jamais même adulte. Il était de là bas…

 

Retour vers les paysages d’enfance sans nostalgie, plaidoyer pour sauvegarder cette nature qu’il a traversé tant de fois malgré sa dureté.

 

Le monde change mais certains s'emploient à ce qu'il perdure dans sa beauté naturelle. Il faut y croire....

 

 

,

Posté par winniethepooh à 20:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Un petit coin exotique

DSC02672

 

DSC02671

Posté par winniethepooh à 05:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

09 août 2015

Bon dimanche

 

 

DSC02496

 

MATIN SUR LE PORT


Le soleil, par degrés, de la brume émergeant,
Dore la vieille tour et le haut des mâtures ;
Et, jetant son filet sur les vagues obscures,
Fait scintiller la mer dans ses mailles d’argent.

Voici surgir, touchés par un rayon lointain,
Des portiques de marbre et des architectures ;
Et le vent épicé fait rêver d’aventures
Dans la clarté limpide et fine du matin.

L’étendard déployé sur l’arsenal palpite ;
Et de petits enfants, qu’un jeu frivole excite,
Font sonner en courant les anneaux du vieux mur.

Pendant qu’un beau vaisseau, peint de pourpre et d’azur
Bondissant et léger sur l’écume sonore,
S’en va, tout frissonnant de voiles, dans l’aurore.

Albert Samain, Le chariot d’or

DSC02437

Posté par winniethepooh à 05:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

08 août 2015

Dans un coin de Bourgogne

DSC02356

DSC02360

 

DSC02361

DSC02364

DSC02363

Posté par winniethepooh à 05:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


07 août 2015

Amoureuse des vieilles pierres, je ne pouvais qu'aimer la tour fondue sur la presqu'île de Saint Giens.

DSC02581

DSC02573

DSC02574

DSC02575

 

 

Vestige d'un ancien fortin construit  du temps de Richelieu afin de défendre entre autre le port de l'île de Porquerolles.

DSC02571

 

DSC02583

DSC02579

Posté par winniethepooh à 05:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 août 2015

La librairie de la pomme verte et autres lieux merveilleux

la_librairie_de_la_pomme_verte_et_autres_lieux_merveilleux_606793_250_400

 

Le seul achat livresque du bord de la Méditerranée durant les vacances. 

Il date d’il y a deux ans mais il avait tellement envie que je l’emporte vers le Nord, que j’ai eu un moment de faiblesse. 

 

36 écrivains made in USA nous racontent  l’amour pour les librairies indépendantes mais surtout l’adoration pour une librairie, celle dont ils ne peuvent se passer. 

 

Ils nous emmènent aussi bien dans les grandes villes que dans de petits lieux reculés.

 

Lecteurs oui mais en tant qu’écrivains, ils nous expliquent leur perception de la relation entre l’auteur et les libraires qui transmettent leurs coup de coeur et qui entretiennent une relation lecturissime avec leurs clients.

 

Grandes, petites, moyennes, elles possèdent toutes un véritable trésor pour l’adorateur de livres. 

 

A travers le témoignage de ces écrivains, il ressort que les libraires indépendants sont essentiels, voire indispensables pour que la magie de la lecture ne soit pas un bien de consommation mais une envie, un désir, une soif de vivre. 

 

On y pratique des séances de lectures, importantes pour l’auteur qui désire se faire connaitre, certaines possèdent un coin où l’on peut se sustenter de nourriture terrestre et imaginaire. 

 

Je peux compter sur les doigts de la main, les auteurs que je connais. Ce qui prouve qu’en tant que lecteur, nous serons frustrés à jamais.

 

Chaque témoignage est accompagné d’une illustration de la librairie et des ouvrages que l’auteur a écrits, certains non édités en français. 

 

« Il y a une foule de raisons qui expliquent mon amour des livres : les mots qu’ils me montrent, les enseignements qu’ils m’apportent, la sensation qu’ils me procurent lorsqu’ils sont entre mes mains et dans ma sacoche, la manière dont ils décorent ma maison, les questions qu’ils éveillent chez mes enfants, leur mystère, leurs vérités froides ou chaudes, leurs mensonges, leur promesse. Mais par dessus tout, j’aime tout simplement qu’ils me transportent hors de ma vie quotidienne »

 

Et oh avec un grand bonheur, je ne me sens plus isolée dans le clan des lectrices et lecteurs qui préfèrent les librairies sans coin café et gâteaux

 

 

« Il n’y a pas de coin café. Avant le dernier agrandissement en date, Nancy à demandé à ses clients s’ils préféraient des livres ou du café. Et les clients ont voté cent pour cent pour davantage de livres. »

 

On aborde naturellement la lecture numérique que je boycotterai à tout jamais. J’aime trop triturer mes livres dans tous les sens, les faire tomber de ma table de nuit en stoppant le réveil, les corner, y perdre des miettes, les tacher de café. 

 

Et le grand ennemi Amazone, bien naturellement, que je boycotte également car de la culture uniforme naîtra l’ennui. 

 

Alors lectrices, lecteurs, pousser la porte des libraires indépendants qui tentent désespérément de survivre à ce monde de consommation dans lequel on veux absolument qu’on trouve notre bonheur. Ils sont de grands lecteurs comme vous et n’ont qu’un désir, faire partager leur passion des mots. 

 

 

 

Posté par winniethepooh à 09:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Notre Dame de la Pitié, en haut du chemin du calvaire qui mène au port

DSC02414

DSC02416

DSC02408

DSC02415

DSC02413

 

DSC02412

 

DSC02425

DSC02427

Posté par winniethepooh à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 août 2015

L'abbaye de Thoronet (fin)

DSC02747-001

DSC02753

DSC02755

DSC02758

DSC02742

 

DSC02754

DSC02762

DSC02757

Posté par winniethepooh à 05:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

03 août 2015

Retour au travail mais les rêves sont toujours bleus...

DSC02424

Posté par winniethepooh à 05:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :