25 mars 2019

La libraire mène l'enquête de Carolyn G. Hart

0242593_2

 

Annie est au summum du bonheur. Elle peut bien fermer quelques jours sa librairie « Crimes à la demande » car elle se marie avec Max. 

Tout va pour le mieux donc mais c’est sans compter sur l’un de ses fouineurs Jesse Penrick qui passe son temps à surveiller ses voisins du Clos du Rossignol et à les menacer de révéler leur secret.

 

Donc ce jour béni, la fouine surveille, ce qui exaspère au plus haut point la collaboratrice d’Annie : Ingrid. Certains observent leur altercation de loin avant que la jeune femme ne se précipite car la cérémonie de mariage n’attend pas.

 

Annie et Max, enfin mariés, peuvent penser à leur nuit de noce car le voyage ne commence que le lendemain.

 

Annie et Max n’ont pas le temps de se poser que le téléphone retentit. Annie n’a le temps que t’entendre le cri de Ingrid appelant au secours.

 

Ni une ni deux, les époux se précipitent et découvrent le cadavre de la fouine une épée enfoncée dans son corps, gisant sur le tapis dans le salon d’Ingrid et d’Ingrid aucune trace.

 

Annie va tout faire pour retrouver son amie et prouver qu’elle n’a pas commis ce crime.

 

 

Très bon roman policier, bourré d’humour. La belle mère un peu fofolle. L’habitante qui s’imagine être détective et qui réagit comme chacun d’eux. Bref des personnages déjantées en grande partie.

Et en fin de récit, énumération de tous les livres policiers cités . 

 

 

 

Posté par winniethepooh à 09:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


14 mars 2019

Echec à la Reine de Valerie Valeix

41IANcVRrvL

 

 

C’est avec délice que j’ai débuté la lecture  des aventures d’Audrey, apicultrice bio, se déplaçant en deux chevaux, héroïne de de la série écrite par Valérie Valeix également apicultrice.

 

Audrey tente de trouver le moyen de sauver les abeilles et voyage de par le monde. 

 

De retour dans la ferme familiale léguée par ses grands-parents, elle doit revoir son maitre de stage, Janissou car ils doivent absolument sauver les abeilles d’un autre voisin.

 

A l’heure dite, elle arrive mais point de Janissou, même son chien a disparu. Elle découvre une lettre dans laquelle Janissou déclare qu’il va se suicider. Audrey n’y croit pas. 

 

Avec bonheur, Ludo le petit voisin lui ramène l’ami canin. Mais la disparition du Papé l’inquiète sérieusement d’autant qu’elle est certaine que la lettre n’a pas été écrite par lui. 

 

Malheureusement, la gendarmerie n’est plus aux ordres d’un autre ami mais d’une nouvelle recrue  revenue d’Afghanistan. Un Alsacien, le lieutenant Steinberger. Et cet homme considère l’inquiétude d’Audrey disproportionnée. 

 

Audrey s’engage donc dans une aventure qui la mènera vers une société secrète protectrice des abeilles : l’Apis Dei, créée par Champollion mais qui abrite un homme très dangereux et qui n'hésitera pas à tuer. 

 

 

Excellente intrigue policière mais surtout le monde de l’apiculture est décrit de manière intéressante. Si vous aimez ce genre de série policière, n’hésitez pas. 

 

Posté par winniethepooh à 11:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

27 septembre 2018

Minuit sur le canal San Boldo de Donna Leon

Minuit-sur-le-canal-San-Boldo

 

 

Je les guette les enquetes du commissaire Brunetti. Cette dernière est excellente donc bonheur complet.

 

 

Brunetti et son épouse sont conviés à un repas organisé par la meilleure amie de la Comtesse Falier belle mère du commissaire. Cette amie est une mécène pour restaurer les arts dans la ville de Venise : la Comtesse Lando-Continui. 

 

En fait la Comtesse voulait rencontrer Brunetti pour lui confier une enquête : sa petite fille, il y a 15 ans a failli se noyer, sauvée d’extreme justesse par un clochard, elle vit encore mais son cerveau a été atteint et elle reste à l’âge mental de 7 ans. On a parlé de suicide mais la Comtesse veut comprendre ce qui s’est réellement passé ce jour là.  D’autant que sa petite fille avait peur de l’eau ayant failli se noyer plus jeune, donc elle ne s’en approchait plus. 

 

 

Patta « son chef bien aimé », donne son accord pour réouvrir l’enquête après un plan diabolique échafaudé par le commissaire flattant l’égo de son supérieur.

 

Brunetti, consultant l’ancien dossier médical de la jeune fille, constate qu’elle avait été violée mais dans la famille personne n’en est conscient apparemment, la jeune fille ne s’en rappelant pas.

 

Et voilà que le clochard alcoolique qui avait sauvé la jeune fille est découvert assassiné.

 

 

 

Heureuse de retrouver Venise et les questions de Brunetti.. Et en arrière fond, Donna Leon évoque les réfugiés qui vivent dans la ville des Doges, la malhonnêteté des édiles politiques, le détournement d’argent etc etc.

 

Posté par winniethepooh à 10:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

27 août 2018

Rendez-vous avec le mal de Julia Chapman

 

61aWe9nlFEL

 

Deuxième volet de la série des enquêteurs Simon et Dalilah. Et je commence vraiment à apprécier le duo.

 

Madame Alice Shepherd craint pour sa vie. Elle le confie à Simon. Mais voilà Madame Shepherd vit dans cette résidence pour seniors en compagnie du père de Simon et de bien d’autres. Madame Shepherd perd un peu la mémoire alors de là à imaginer qu’on la suit, Simon est sceptique.

 

 

Dalilah elle apprend par mail que son ex mari veut lui reprendre la garde de Calimero leur chien et ce à partir de janvier. Elle n’en parle à personne pas même à Simon que le chien adore.

 

 

Après les aveux de persécution d’Alice, un fermier vient trouver Simon. Il faut absolument retrouver Ralph. Non Ralph n’est pas le père du fermier mais un belier reproducteur. 

 

 

Simon avec l’aide de son amie de jeunesse va mener les deux enquêtes. 

 

D’autant qu’à Fellside Court, Alice est décédée mais elle était cardiaque alors quoi de plus naturel à cet âge.

 

Peu après, c’est un autre homme qui manque de mourir privé de son oxygène.  Toujours pas étrange aux yeux de Simon.

 

Mais Arty, un des pensionnaires,  lui commence à se méfier. Il a peur surtout de l’ombre aux cheveux blonds.

 

 

 

 

Une bonne série qu’on lit avec un réel plaisir.  Troisième enquête pas avant novembre donc on patientera.

 

 

Posté par winniethepooh à 09:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

21 août 2018

Meurtres sur la Madison de Keith McCafferty

 

1654-cover-wulff-5ab38493b3e25

 

Meurtres sur la Madison signe le départ d’une nouvelle série policière aux éditions Gallmeister.

 

 

 

Dans le Montana, la Madison River est le paradis des pêcheurs à la mouche de truites.  Mais quand y pêche un cadavre, la joie est moins grande. D’autant que plantée dans sa lèvre, on retrouve la mouche de la Royal Wulff. Il est évident qu’on assassiné le jeune homme . 

 

Martha est chargée de l’enquête. Une femme à caractère fort qui n’a jamais épousé que des mauvais garçons. Une sauvage dans une région sauvage. 

 

Son chemin va croiser Sean Stranahan qui s’est isolé dans les Rocheuses après son divorce.  Il fut détective privé avant d’être le peintre qu’il était sans le savoir. Sa rencontre avec l’énigmatique Velvet Lafayette va l’entrainer dans la même enquête. Cette dernière charge Sean de retrouver son frère disparu en prenant le prétexte qu’il doit retrouver les truites que pêchait leur père avant qu’il ne succombe à une crise cardiaque. 

 

Martha et Sean vont donc enquêter en parallèle et ensuite en duo sur une affaire qui mènera à une sordide affaire de gros sous. 

 

 

Inutile de vous préciser que j’attends déjà avec impatience la parution du prochain roman de cet auteur.

La nature, la rivière, la rudesse, les personnages attachants, les descriptions des paysages. Un vrai dépaysement. 

De plus, nous apprenons que la truite du Montana est victime d’une maladie le Tournis. Cela ne changera pas la face du monde de le savoir mais les explications sont intéressantes. 

 

 

En conclusion : un pur régal. 

 

 

Posté par winniethepooh à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


14 août 2018

Rendez-vous avec le crime de Julia Chapman.

61nBH81txfL

 

Samson a quitté Bruncliffe il y a de cela 14ans. Ayant des ennuis avec la police dans laquelle il est engagé et dont il va surement être radié, il décide de se mettre au vert dans sa ville d’enfance.

Il revient sur la moto rouge de son père.

 

 

Samson ne revient pas avec joie. Il retourne à la ferme familiale qui est complètement à l’abandon. Son père alcoolique n’est plus là. Il loue un appartement dans une résidence de personnes âgees. 

 

Quand les villageois, l’aperçoivent et le reconnaissent c’est avec une certaine méfiance. 

 

D’autant que beaucoup sont en colère contre lui, de ne pas être venu à l’enterrement de son meilleur ami Ryan. 

 

Delilah Metcalfe, comprend que c’est à Samson qu’elle à loué l’étage au-dessus de son agence de rencontre, elle est plutôt furieuse mais elle n’a pas le choix, la banque la serre de près.

D’autant que cet abruti a fait poser les mêmes lettres que celles de sa devanture .A.R.V mais Samson lui veut s’occuper d’enquêtes et s’installer comme détective privé.

 

Delilah a un autre souci. L’un de ses clients d’agence qui avait participé à une speed dating est mort sous un train et un deuxième est parti également dans l’au delà.  Lorsque la mère le Richard demande à Samson de découvrir pourquoi son fils est mort et s’il s’est bien suicidé, elle se tait. 

 

Mais quand il y a une troisième victime, là elle commence sérieusement à se tracasser mais se tait toujours.

 

Samson fine mouche, va vite comprendre que ces morts sont liées à l’agence  de son amie de jeunesse.

 

 

Premier tome d’une série qui est hyperelaxante entre deux lectures plus sérieuses.

 

Posté par winniethepooh à 08:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

09 août 2018

La nuit du chasseur de Davis Grubb

product_9782070423729_195x320

 

En cet été 2018, j’ai regardé émerveillée le film tiré du roman et réalisé par le grand acteur Charles Laughton en 1955. Un chef d’oeuvre qui vu sa modernité  fut boudé par le public. Et pourtant ce film est une pure merveille.

 

Dès lors, j’ai eu cette envie de lire le roman. Le film en est la pure copie.

 

2011_03_23-La-nuit-du-chasseur-4

 

 

 

Dans l’Ohio, sévit la crise. Ben Harper gagnant chichement sa vie et n’en pouvant plus de cette misère, décide, sur un coup de folie, de braquer la caisse de la banque. Il s’empare de 10 000 dollars après avoir tué.  

En attendant la police qui va venir le chercher à son domicile, il confie l’argent à son gamin de 9 ans John. Surtout, surtout garder l’argent qu’il va cacher. Un lourd secret sur les épaules d’un enfant. Il lui confie également qu’il doit veiller sur Pearl, sa petite soeur.

 

En prison, Ben est enfermé avec un homme qui se prétend prédicateur. A qui il raconte tout, et jusqu'au bout,, son compagnon de cellule, n’aura de cesse de lui faire avouer où est l’argent. Peine perdue Ben, emporte avec lui son secret, même pendu au bout de la corde.

 

Le prédicateur a été arrêté pour un simple vol de voiture. Personne ne se doute qu’il est un psychopathe qui a déjà assassiné 25 veuves pour leur argent. Sur les doigts de sa main gauche, on peut remarquer le tatouage qui forme les lettres haine et sur la main droite les lettres qui forment le mot amour.

 

Remis en liberté, il va rôder autour de la veuve de Ben Harper Willia qui se laisse petit à petit séduire. Jeune maman avec deux enfants, cet homme pourrait être sa sécurité. Et elle rachèterait ses pêchés du temps de Ben. Elle est rassurée que l'argent volé soit disparu dans la rivière, enfin, c'est ce qu'elle veut croire. 

John, dès qu’il aperçoit cet homme sait qu’il représente le mal.

 

Mais son secret est si lourd et Pearl ne doit absolument pas parler. Le prédicateur tisse sa toile.  

 

Le prédicateur épouse la veuve de Ben Harper et ne cesse de torturer de questions John. Il le fait apparaitre comme un mauvais garçon aux yeux de sa mère. Pearl elle l’adore. 

 

Après la disparition de leur mère, John sait qu’il faut absolument fuir.  Les enfants réussissent à échapper à l’assassin et se laissent voguer sur la rivière jusqu’au jour où leur chemin croise Madame Cooper. 

 

Outre le fait que ce soit un très bon thriller, ce livre est bourré d'amour pour les enfants qui subissent les violences de la vie engendrées par les adultes. Heureusement que de part le monde, il existe d'autres Madame Cooper. Car il en existe et il en existera toujours.

 

 

 

 

 

 

Posté par winniethepooh à 09:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

25 juin 2018

Crime et déluge de M.C. Beaton

crime

 

Dans cette nouvelle enquête d’Agatha, nous la retrouvons sous une pluie battante à Carsley. 

Abandonnée par tous les hommes, James étant entré dans les ordres et Charles s’étant marié sans la prévenir, elle décide de partir sous le soleil.

 

Un périple de plusieurs heures pour arriver sur une île où elle se laisser aller au bonheur. Agatha !

Elle remarque pourtant un drôle de couple, toujours aussi curieuse.

 

 

De retour à la maison, il pleut toujours et cela ne s’arrange pas.  Elle décide de se reprendre en main, esthéticienne, et cours de pilates.  Et elle remarque un couple qui ressemble étrangement à celui observé durant ses vacances après ledit cours.

 

Les eaux montent dans le village, et devant s’arrêter sur un pont, elle remarque un corps qui flotte. Ce corps n’est autre que celui de la jeune fille qu’elle avait remarquée précédemment.

 

 

La maison de James a été vendue à un auteur de romans policiers qui apparemment est bedonnant et moche, enfin d’après ce qu’elle s’imagine. 

 

 

Agatha s’ennuyant ferme décide de mener l’enquête et se fait passer pour une journaliste de télévision ayant planté une perruque blonde sur son crâne.

 

Charles fait sa réapparition mais elle le met dehors, d’autant qu’il a grossi nom d’une pipe. 

 

Elle manque se faire écraser par une voiture.   

 

Bon bref de l’Agatha Raisin à cent à l’heure comme d’habitude.

 

Pour l’aider, elle se coltinera l’auteur de romans policiers qui est pas mal après tout mais trop rigide et puis non non, elle ne peut plus tomber amoureuse. 

 

Elle fera appel à Roy son ancien assistant et naturellement fera tout le travail à la place de la police, foi d’Agatha.

 

Posté par winniethepooh à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 juin 2018

L'enfer de l'amour de M.C. Beaton

L-enfer-de-l-amour

 

 

Agatha est enfin arrivée à ses fins. Elle a épousé James son voisin. La lune de miel est de courte durée.

 

James ne cesse de la critiquer : elle se maquille trop, elle met des talons trop hauts, elle fume encore et blabla et blabla.

 

Heureusement, ayant gardé leurs deux cottages, Agatha qui a gardé son nom de jeune fille, fait des aller retour entre les deux maisons quand elle n’en peut plus.

 

Le comble survient quand elle prévient James qu’elle va retravailler. Roy son ancien assistant lui propose de lancer sur le marché une nouvelle chaussure de marche. Agatha est la personne rêvée pour activer commercialement ce produit.

 

James est furieux . Une femme doit rester à la maison. C’est un comble pour Agatha. Grosse dispute et quand elle veut se réconcilier avec James, elle le découvre au pub avec Melissa qui lui tient la main de plus.  Agatha ayant revu Charles, pourquoi James se gênerait-il ? Agatha menace de tuer son mari.

 

Et un soir, James disparait. Heureusement, qu’Agatha était au concert du lancement de la chaussure car elle était la coupable idéale.  Il y a du sang dans le cottage de James. Mais où est-il ?

 

Et voilà Melissa qui vient demander des nouvelles du cancer de James ?

 

Incrédule Agatha ne comprend pas qu’il ne lui aie rien dit. Elle ne croit pas à cette maladie.

 

 

La vie continue. La voiture de James est retrouvée emplie de taches de sang également. Mais lui toujours introuvable.

 

Heureusement que Charles est là pour lui remonter un peu le moral, ainsi  que la femme du pasteur qui savait que ce mariage ne fonctionnerait pas. Elle avait tenté de raisonner James mais en vain.

 

Agatha trouve étrange que Melissa n’apparaisse plus.  En compagnie de Charles, elle découvre le corps de la jeune femme, assassinée depuis quelques jours.

 

Serait-ce James le coupable ?

 

 

11ième volume des aventures d’Agatha Raisin et toujours aussi vindicative. Pourtant à certains moments, elle s’assouplit. 

Quant à Charles, il est toujours aussi radin.

Comme d’habitude, un excellent moment de lecture.

 

Posté par winniethepooh à 09:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

11 juin 2018

La pension de la Via Saffi de Valerio Varesi

51m3OtpiVjL

 

 

Si je devais définir Soneri, je dirais que c’est un mélange entre Brunetti et Maigret. Tout en psychologie et patience. 

 

Peu de jours avant Noel, une dame âgée demande à voir Soneri à la questure de Parme. Il s’en contrefiche et c’est son adjoint qui la reçoit. Elle vient déclarer que Ghitta Tagliavini ne répond plus quand on sonne chez elle. Qu’il est surement arrivé un malheur.

 

Curieux Soneri, lorsqu’il entend le mot Via Saffi, se précipite chez son adjoint et reconnait la vieille dame, celle qui louait des chambres quand , dans la pension qu’il occupait, rien n’était libre.

 

La vieille dame le reconnait mais ne dit rien et s’en va.  Soneri veut la suivre mais elle a disparait. 

 

Ses pas le mène vers cette pension où jeune étudiant, il avait rencontre Ada, la femme de sa vie dont il porte le décès sur ses épaules.

 

La femme disparue, n’est en fait que la logeuse qui accueillait tant d’étudiants. Ils la considéraient comme leur maman de substitution. 

 

Soneri va replonger dans le passé mais bien vite va comprendre que Ghitta n’était pas cette femme au grand coeur qu’il imaginait. Ne louant plus à des étudiants, sa pension servait de maison de passe et elle adorait l’argent en tant qu’usurière.  Elle pratiquâit également des avortements lorsqu’il vivait dans la pension mais il n’en avait jamais rien su.

 

Et cette photo qu’il découvre : Ada enlaçant un autre jeune homme. C’est un gouffre d’interrogations qui plonge Soneri dans la stupeur. 

 

Angela, sa maitresse, tente de lui faire lâcher prise avec le passé mais il veut savoir la vérité concernant ce qu’Ada lui a caché tant d’années. 

 

En paralelle, il continue son enquête. Cela le mène vers la politique rouge de l’époque. Les communistes révolutionnaires. 

 

`

« Dans le brouillard, le clocher du Domo et les flèches du baptistère donnaient l’impression d’être amputés.  De temps à autre, une voiture annoncée par le bruit de son moteur ou quelques bicyclettes silencieuses qui couraient vers le centre en route libre surgissaient de la grisaille. Soneri décidé d’apaiser ses angoisses devant un plat de tortelli aux blettes et le dialecte ouvert, un rien vulgaire, d’Alceste. Le Milord exagérément ancré dans la tradition, le rassurait et suspendait ses fluctuations d’identités. »

 

Posté par winniethepooh à 09:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :